Steve Rexe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steve Rexe

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 26 février 1947,
Peterborough (Canada)
Mort le 12 novembre 2013,
Belleville (Canada)
Joueur décédé
Position Gardien de but
A joué pour Generals de Greensboro (EHL)
Kings de Springfield (LAH)
Indians de Springfield (LAH)
Dusters de Binghamton (NAHL)
Repêc. LNH 2e choix au total, 1967
Penguins de Pittsburgh
Carrière pro. 1972 – 1977

Steve Rexe (né le 26 février 1947 à Peterborough en Ontario au Canada — mort le 12 novembre 2013 à Belleville en Ontario au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace. Il évolue en tant que gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rexe débute sa carrière dans l’Association de hockey de l’Ontario, aujourd’hui Ligue de hockey de l'Ontario, en 1963. Il joue alors pour l’équipe de sa ville natale, les Petes de Peterborough[1]. Il évolue pour l'équipe senior de Belleville[2] quand il participe en 1967 au repêchage amateur[Note 1] de la Ligue nationale de hockey. Il est le tout premier joueur choisi par les Penguins de Pittsburgh, nouvelle franchise de la LNH[3]. Il est choisi au total en tant que deuxième joueur derrière, Rick Pagnutti sélectionné par les Kings de Los Angeles[4].

Il ne rejoint pas pour autant la LNH et à la place, il joue pour l'équipe du Canada lors de matchs internationaux en 1968-1969. Rexe joue également pour différentes équipes de l'AHO senior entre 1968 et 1972 : les Nationals d'Ottawa, les Mohawks de Belleville et enfin les Quintes, une autre équipe de Belleville[1]. En 1972-1973, il joue dans l'EHL pour les Generals de Greensboro puis il monte encore une fois d'un cran dans le monde du hockey en rejoignant les rangs de la Ligue américaine de hockey en signant pour les Kings de Springfield pour la saison 1973-1974. Gardien numéro un de son équipe[5], il ne peut pas empêcher son équipe de finir à la dernière place du classement de la division Nord[6].

Rexe est un des quatre gardiens de son équipe au cours de la saison suivante ; Rick Charron et lui se partagent le plus gros temps de jeu puisqu'ils jouent 42 et 41 matchs respectivement[7]. Quatrième équipe de la division, les Kings, qui deviennent les Indians en cours de saison, sont tout de même qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Calder[8]. Ils parviennent tour à tour à éliminer les Reds de Providence et les Americans de Rochester pour jouer la finale de la coupe Calder contre les Nighthawks de New Haven[9]. Les Indians remportent la finale et la Coupe Calder ; même si Rexe est officiellement membre de l'équipe championne[10], il ne joue qu'un seul match des séries, Charron étant titularisé[9].

Il quitte la LAH suite à cette conquête et passe la saison d'après avec les Comets de Napanee dans l'AHO senior. En 1976-1977, il joue sa dernière saison en tant que professionnel, partageant son temps entre l'AHO, avec les Lancers de Lindsay, et la North American Hockey League, avec les Dusters de Binghamton[1]. En 1984-85, il occupe pendant un an le poste d’entraîneur des Lawmen de Whitby de l’Ontario Junior A Hockey League[1].

Il décède le 12 novembre 2013 à Belleville[11]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1]
Saison Équipe Ligue PJ  V   D   N  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun  A 
1963-1964 Petes de Peterborough AHO 1 6 6 0 0 0
1968-1969 Équipe du Canada Intl.
1968-1969 Nationals de Ottawa AHO Sr. 9 19 2,37 1 0 0
1969-1970 Mohawks de Belleville AHO Sr. 36 0 0
1971-1972 Quintes de Belleville AHO Sr. 38 0 0
1972-1973 Generals de Greensboro EHL 47 8 1
1973-1974 Kings de Springfield LAH 53 0 1
1974-1975 Indians de Springfield LAH 41 16 13 6 2159 124 3,44 88,3 0 6 0
1975-1976 Comets de Napanee AHO Sr. 42 16 4
1976-1977 Dusters de Binghamton NAHL 6 1 4 0 254 23 5,4 86,2 0 0 0
1976-1977 Lancers de Lindsay AHO Sr. 33 6 5

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le terme « repêchage » est un terme canadien correspondant à l'anglicisme draft et désigne un événement annuel présent dans tous les sports collectifs nord-américains, comparable à une bourse aux joueurs, où les équipes sélectionnent des sportifs issus de l'université, de l'école secondaire ou d'une autre ligue, voire d'une autre équipe.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Steve Rexe hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database
  2. (en) « 1967 All draft teams », sur NHL.com (consulté le 18 juin 2012)
  3. Pittsburgh Penguins 2011.12 Media Guide, p. 256
  4. Diamond 1998, p. 288
  5. (en) « Springfield Kings 1973-74 roster and scoring statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 18 juin 2012)
  6. Diamond 1998, p. 394
  7. (en) « Springfield Kings/Indians 1974-75 roster and scoring statistics », sur The Internet Hockey Database (consulté le 18 juin 2012)
  8. Diamond 1998, p. 395
  9. a et b (en) « 1974-75 AHL Playoff Results », sur The Internet Hockey Database (consulté le 18 juin 2012)
  10. (en) « AHL Hall of Fame - Calder cup champions: the player », sur ahlhalloffame.com (consulté le 18 juin 2012)
  11. (en) « Former Petes goalie Steve Rexe dies », sur www.thepeterboroughexaminer.com,‎ 13 novembre 2013 (consulté le 19 décembre 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Pittsburgh Penguins, Pittsburgh Penguins 2011.12 Media Guide,‎ 2012, 406 p.
  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998, 1879 p. (ISBN 978-0836271140)