Steve Martini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steve Martini est un auteur américain de romans judiciaires. Il est reconnu comme un maître du genre par le maître lui-même, John Grisham.

Biographie[modifier | modifier le code]

Steven Paul Martini naît en 1946 à San Francisco (États-Unis) et grandit dans la région urbaine de San Francisco et en Californie du Sud.
Après avoir obtenu son diplôme de l'université de Californie, il débute en 1969 une carrière de journaliste politique et judiciaire pour le Los Angeles Daily Journal et se découvre une passion pour l'écriture. Il couvre notamment l'affaire Charles Manson.
En 1970, il est transféré à Sacramento, capitale de la Californie, afin de devenir correspondant politique et judiciaire pour son journal.
Il obtient ensuite un diplôme de droit à l'université du Pacifique.
En 1974, il se lance dans une carrière d'avocat.
En parallèle, il continue à écrire et publie son premier roman, The Simeon Chamber, en 1988.
En 1992, son deuxième roman, Irréfutable, introduit le personnage de l'avocat Paul Madriani, qui deviendra récurrent au fil de ses romans.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans mettant en scène Paul Madriani[modifier | modifier le code]

  • Irréfutable (Compelling evidence, 1992)
  • Principal témoin (Prime witness, 1993)
  • Trouble influence (Undue influence, 1994)
  • Pas de pitié pour le juge (The judge, 1995)
  • L'avocat (The attorney, 2000)
  • Le jury (The jury, 2001)
  • L'accusation (The arraignement, 2003)
  • Non traduit en français (Double tap, 2005)
  • Non traduit en français (Shadow of power, à paraître en 2008)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Non traduit en français (The Simeon chamber, 1988)
  • La liste (The list, 1997)
  • Réaction en chaîne (Critical mass, 1998)

Romans portés à l'écran[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Site officiel