Steve Irwin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Irwin.
Page d'aide sur les redirections « Crocodile Hunter » redirige ici. Pour la série documentaire, voir The Crocodile Hunter.

Steve Irwin

Description de cette image, également commentée ci-après

Steve Irwin, le 27 décembre 2005.

Alias
The Crocodile Hunter
Naissance 22 février 1962
Drapeau de l'Australie Essendon (Australie)
Décès 4 septembre 2006 (à 44 ans)
Drapeau de l'Australie Queensland (Australie)
Nationalité Drapeau de l'Australie Australien
Profession Naturaliste
Zoologiste
Conservationiste
herpétologiste
Activité principale Animateur de télévision
Ascendants
Lyn Irwin et Bob Irwin (en)
Conjoint
Descendants
Bindi Irwin (1998)
Robert Clarence Irwin (2003) Ashton Irwin (1994)

Stephen « Steve » Robert Irwin, né le 22 février 1962 à Essendon et mort le 4 septembre 2006 à Batt Reef, était un animateur de télévision australien et le propriétaire du Australia Zoo, un zoo fondé par ses parents à Beerwah (en) dans l'État du Queensland. Il était connu à travers le monde pour son rôle de chasseur de crocodiles dans son émission The Crocodile Hunter.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Steve Irwin est né à Essendon, une banlieue de Melbourne. Il est le fils de Lyn qui exerce le métier de sage-femme et de Bob Irwin (en), naturaliste et herpétologiste reconnu. En 1970, ses parents et lui déménagent dans l'État du Queensland où il fréquentera l'école publique de Landsborough et l'enseignement secondaire de Caloundra. Steve décrit son père comme un expert de la faune et de la flore, qui s'intéresse à l'herpétologie, alors que sa mère Lyn s'occupe à la réhabilitation de la faune et de la flore. Lyn et Bob ouvrent alors le parc zoologique Queensland Reptile and Fauna et c'est au milieu de crocodiles et d'autres reptiles que grandit Steve.

Steve Irwin participe grandement à l'expansion du parc, prenant part à l'alimentation quotidienne des animaux, ainsi que les activités de soins et d'entretien. Lors de son sixième anniversaire, il a reçu un python mesurant 4 mètres de long. Il commence à s'occuper des crocodiles à l'âge de neuf ans après que son père lui a instruit très jeune le comportement des reptiles[1]. Aussi, au même âge, il a élevé son premier crocodile, toujours sous la supervision de son père[2]. Il participe ensuite aux captures de crocodiles trop proches des zones habitées, pour les ramener au parc. Plus tard, il emprunte le chemin que son père avait pris en devenant bénévole au programme de gestion des crocodiles sur la côte Est du Queensland (Queensland Government's East Coast Crocodile Management), destiné à s'occuper des crocodiles vivant dans cette zone. Dans le même temps, il capture plus de 100 crocodiles, dont certains ont été relogés, tandis que d'autres ont été accueillis dans le parc de la famille[3]. Steve Irwin a repris la gestion du parc en 1991[3] et l'a rebaptisé « Australia Zoo » en 1992[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Mariage et famille[modifier | modifier le code]

Terri Irwin Raines, l'épouse de Steve Irwin.

En 1991, sa passion pour les crocodiles est filmée lors d'une émission sur la faune, moment où il rencontre sa future femme Terri, naturaliste américaine de Eugène dans l'Oregon qui était en Australie pour y étudier les centres de réhabilitation de la faune et qui avait décidé de visiter le zoo. Selon le couple, cela a été le coup de foudre. Terri a déclaré à l'époque : « je pensais qu'il n'y en avait pas un comme cela dans le monde, il avait l'air d'un Tarzan de l'environnement, plus grand que la vie d'un super-héros[5]. » Ils se fiancent quatre mois plus tard et se marient à Eugène le 4 juin 1992. Ensemble, ils ont deux enfants, une fille, Bindi Irwin (né le 24 juillet 1998), et un fils, Robert Clarence « Bob » (du prénom du père de Steve) Irwin (né le 1er décembre 2003). Bindi Sue est nommée ainsi d'après le nom des deux animaux préférés de Steve : Bindi, un crocodile marin, et Sui, une Staffordshire Bull Terrier décédée le 23 juin 2004. Irwin est aussi enthousiaste à propos de sa famille qu'il l'est lorsqu'il est au travail. À propos de sa fille Bindi, il déclara qu'elle était « la raison pour laquelle il a été mis sur la Terre ». Sa femme a dit : « La seule chose qui pourrait l'éloigner des animaux qu'il aime, ce sont les gens qu'il aime encore plus. ». Bien que les Irwin soient d'heureux mariés, ils ne portent pas d'alliance, car dans leur travail, le port de bijoux peut représenter un danger pour eux et/ou les animaux[6].

The Crocodile Hunter et émissions associées[modifier | modifier le code]

Pendant leur lune de miel, le couple capture un crocodile. Cet événement est filmé par John Stainton, et servira à créer le premier épisode, diffusé en 1996, de The Crocodile Hunter, mélange de divertissement et d'images de la flore australienne. L'année d'après, cette émission apparaît sur les écrans aux États-Unis et au Royaume-Uni[7]. Diffusée dans plus de 130 pays, elle est vue par plus de 500 millions de personnes. Le style exubérant et enthousiaste de Steve, son fort accent australien, son short kaki et ses phrases fétiches « Crikey! » sont désormais reconnus dans le monde entier[8]. Sir David Attenborough fait l'éloge de Steve pour avoir présenté à de nombreuses personnes le monde naturel, en disant : « Il leur a enseigné comme il était merveilleux et passionnant de faire cela, il était un communicateur-né. »[9]

En 1999, Steve est invité au The Tonight Show de Jay Leno. En 2004, il déclenche un scandale en nourrissant un crocodile en tenant son bébé dans ses bras.

Campagnes médiatiques[modifier | modifier le code]

Steve a aussi participé à plusieurs campagnes médiatiques. Il a rejoint avec enthousiasme le service de mise sous quarantaine australien afin de promouvoir les exigences des douanes et mises sous quarantaine strictes en Australie, avec des publicités et des affiches mettant en avant des slogans tels que « La quarantaine ! Ne perdez pas de temps avec ça ». L'argent qu'il gagne pour ces campagnes publicitaires a été reversé à des fonds pour la faune et la flore[10].

En 2004, Steve est nommé ambassadeur de The Ghan, train de passagers allant de Adélaïde à Alice Springs dans l'arrière pays du centre de l'Australie, lorsque la ligne a été prolongée cette année-là jusqu'à Darwin sur la côte nord. Pendant quelque temps, il a été parrainé par Toyota[11].

Steve était un fervent promoteur du tourisme australien et en particulier du tourisme dans le Queensland. En 2002, le Australia Zoo est élu meilleure attraction touristique du Queensland[12]. Son immense popularité aux États-Unis lui a permis de souvent faire dans ce dernier la promotion de l'Australie comme une destination touristique[13]. Dans le cadre des célébrations de la « Semaine de l'Australie » aux États-Unis en janvier 2006, Irwin fait une apparition au Pauley Pavilion, la salle de basket de UCLA à Los Angeles.

Décès[modifier | modifier le code]

Le 4 septembre 2006, Irwin est mortellement blessé par une raie pastenague alors qu'il plongeait pour un tournage à Batt Reef (partie de la grande barrière de corail), au large de Port Douglas dans le Queensland[14],[15].

La mort de Steve Irwin a été entièrement filmée et Terri Irwin, la femme de Steve, a déclaré sur la chaîne américaine Access Hollywood que le document a été depuis détruit pour éviter toute diffusion publique[16]. Les parents de Steve Irwin ont refusé la cérémonie nationale proposée par le Premier ministre, préférant un enterrement plus intime[17].

Le Capitaine Paul Watson, fondateur de la Sea Shepherd Conservation Society, rebaptisa l'ancien patrouilleur écossais FPV Westra, MV Steve Irwin en sa mémoire le 5 décembre 2007. À la cérémonie de baptême sa veuve Terri déclara : « Si Steve était encore en vie, il se serait sûrement embarqué avec eux ».

Steve Irwin nourrissant un crocodile dans son zoo.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Film Rôle Notes
1997–2004 The Crocodile Hunter Lui-même
1999–2000 Croc Files (en) Lui-même
2001 Dr. Dolittle 2 Lui-même Cameo role
2002 Mystery Hunters (en) Lui-même Un épisode
2002 The Crocodile Hunter: Collision Course (en) Lui-même
2004 Mes parrains sont magiques The Bad Parent Hunter Épisode: Le plaisir de dire non
2006 5 Takes: Pacific Rim (en) Lui-même Un épisode
2006 Happy Feet Trev (voix)
2007 Ocean's Deadliest (en) Lui-même Spécial TV (sorti après son décès), à sa mémoire
2007–2008 Bindi the Jungle Girl (en) Lui-même Série TV sortie après son décès. Nouvelle et images d'archives

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biography: Steve Irwin », The Australian, News Limited,‎ 4 septembre 2006 (consulté le 4 septembre 2006)
  2. (en) Jennifer Wulff, « Wild by Nature. (STEVE IRWIN 1962–2006) », People Weekly, Time, Inc, vol. 66, no 12,‎ 18 septembre 2006, p. 60
  3. a et b « The Irwin Family », Australia Zoo web site, extrait le 14 janvier 2011
  4. (en) Ron Crittall, Lee Atkinson, Marc Llewellyn et Lee Mylne, Frommer's Australia 2010, Hoboken, Frommer's,‎ 2009, poche (ISBN 978-0-470-48214-8, lire en ligne), p. 33
  5. (en) « Reptile Romance », Who Magazine, Time Inc,‎ 2 novembre 2002 (consulté le 4 septembre 2006)
  6. « Americanprofile.com. » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-30 Retrieved 7 September 2007.
  7. Platt, R. : « A Natural Presenter at One With Nature », The Guardian, 5 septembre 2006
  8. (en) Sandra Lee, « Wild Thing », USA Weekend Magazine (en),‎ 18 juin 2000 (consulté le 15 janvier 2011)
  9. (en) « Tears of Crocodile Hunger's window at TV awards », The Daily Mail, UK,‎ 1 novembre 2006 (lire en ligne)
  10. (en) Willis, Louise, Irwin, Steve; Colvin, Mark, « PM – Steve Irwin defends quarantine ad », ABC,‎ 4 novembre 2003 (consulté le 5 septembre 2006)
  11. Google cache copy of a Toyota Australia page: Crikey! Steve Irwin loves his Toyotas!
  12. (en) Anna King Murdoch, « He's smart, by crikey », The Age, The Age Company Ltd,‎ 10 juin 2003 (lire en ligne)
  13. (en) Geoff Elliot, « Keep it simple, mate », The Australian, News Limited,‎ 27 janvier 2006« Copy at www.australianmade.com.au » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-30
  14. (fr) Mort de Steve Irwin, chasseur de crocodiles - radio-canada, 4 septembre 2006
  15. (en) Death of a Crocodile Hunter - Time, 4 septembre 2006
  16. (en) Access Hollywood, 11 janvier 2007
  17. (fr) Des raies mutilées pour venger Crocodile Hunter ? - LCI.fr, 20 septembre 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]