Steve Hilton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steve Hilton est un homme politique britannique, conseiller du premier ministre tory David Cameron. Hilton est né le 25 août 1969[1].

Les parents de Steve Hilton fuient la Hongrie communiste pendant l'insurrection de Budapest (en 1956). Ils s'installent en Angleterre et changent leur nom de Hircsák en Hilton[2],[3]. Steve Hilton obtient une bourse pour poursuivre ses études à Christ's Hospital, dans le Sussex, puis il étudie philosophie, politique et économie à l'université d'Oxford.

Après l'obtention de son diplôme, Hinton travaille à la direction centrale du parti conservateur où il fait la connaissance de David Cameron et de Rachel Whetstone, sa future femme et alors vice-présidente des affaires publiques et de la communication de Google[4]. Il est en contact avec l'agence de publicité préférée du parti, Saatchi and Saatchi, et Maurice Saatchi l'apprécie beaucoup[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Steve Hilton : The unseen author of David Cameron's bid for No 10 », The Telegraph, Londres,‎ 2 octobre 2008 (lire en ligne)
  2. (hu) « 'Steve Hilton : londoni szürke eminenciás' », Budapest, HVG,‎ 15 décembre 2010 (consulté en 16 décembre 2010)
  3. a et b (en) Patrick Wintour, « « David's brain » transforms Tory brand », The Guardian, Londres,‎ 2 décembre 2006 (lire en ligne)
  4. (en) « Google moves quickly to replace comms chief », PRWeek UK,‎ 2 juin 2008 (consulté le 7 janvier 2010)