Steve Franken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Steve Franken

Description de cette image, également commentée ci-après

Bob Einstein, Steve Franken (au centre), et Robert Hogan en 1970 sur le pilote de Three for Tahiti

Nom de naissance Stephen Robert Franken
Naissance 27 mai 1932
Brooklyn (New York, États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 24 août 2012 (à 80 ans)
Canoga Park (Californie, États-Unis)
Profession Acteur
Films notables La Party

Stephen Robert « Steve » Franken (27 mai 1932-24 août 2012) est un acteur américain apparu sur les écrans et la télévision pendant un demi-siècle. Il est un cousin du sénateur des États-Unis Al Franken du Minnesota[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Steve Franken est le fils d'un attaché de presse à Hollywood. Il est né à Brooklyn dans la ville de New York.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sa première apparition à l'écran a lieu en 1958 dans le rôle de Willie dans l'épisode The Time of Your Life de la série à succès de CBS : Playhouse 90. Son premier rôle est obtenu dans l'épisode 161 de la série western d'ABC The Rebel intitulé « The Pit », avec la présence de la vedette Nick Adams. En 1961, il continue ses débuts dans la télévision comme guest star dans l'épisode The Case of Willie Betterley de la série Lock-Up. Puis, en 1962, il devient Dunc Tomilson dans l'épisode « The Yacht-Club Gang » dans la série dramatique de CBS : Échec et mat. Il apparait également comme Jerry Allen dans deux épisodes dans la série de NBC : Mr. Novak.

Le producteur Rodney Amateau le voit à Los Angeles dans Say, Darling et lui propose le rôle récurrent de Chatsworth Osborne Junior dans Dobie Gillis, une série télévisée de CBS. Steve Franken apparait alors dans de nombreux épisodes à partir de la moitié de la première saison et jusqu'à la fin de la quatrième saison entre 1960 et 1963[2].

Cependant, il commence à se sentir catalogué, il cherche alors à jouer des mauvais rôles. Toutefois, il joué le personnage d'une personne riche dans la série télévisée de courte durée Tom, Dick and Mary, et entame ensuite une longue carrière à la fois à la télévision et au cinéma[3]. C'est ainsi qu'en 1963, Steve Franken apparaît dans le célèbre épisode de Perry Mason intitulé « The Case of the Deadly Verdict » dans le rôle de Christopher Barton, qui se révèle être le véritable meurtrier.

Steve Franken (à droite) avec Elizabeth Montgomery dans Ma sorcière bien-aimée.

Peu après l'annulation de Dobie Gillis, Steve Franken devient le lieutenant Samwell « Sanpan » Panosian dans la série de Gary Lockwood : The Lieutenant, qui également la première série télévisée créée par Gene Roddenberry[4]. Il a également joué d'autres rôles militaires, comme celui de l'aviateur américain décoré, et qui devient un marchand d'armes et un traître dans l'épisode The Gun Runner Raid de la série Les Rats du désert ou comme un lieutenant prisonnier de guerre dans le film de Fred MacMurray : Demain des hommes. C'est ainsi que de 1966 à 1971, il apparaît dans divers rôles dans au moins six épisodes de la série Ma sorcière bien-aimée sur ABC[3].

Steve Franken apparait dans le rôle d'un serveur ivre en 1968 dans le film de Blake Edwards : La Party aux côtés de Peter Sellers.

De 1970 à 1973, il joue cinq fois dans Love, American Style sur ABC. Dans le même temps, il devient l'officier Albert Porter entre 1971 à 1972 dans trois épisodes d'Auto-patrouille, série télévisée diffusée par NBC. En 1979, il incarne Tom Voorhies aux côtés de Michael Constantine dans The North Avenue Irregulars produit par Disney. Puis, il apparait une nouvelle fois dans un rôle l'opposant à Peter Sellers dans les années 1980 dans Le Complot diabolique du docteur Fu Manchu.

Il apparaît et dirige diverses épisodes de la « série d'anthologie » à thème religieux : Insight[2]. Il apparait dans de petits rôles dans d'autres séries télévisées contemporaines comme Murphy Brown, Un gars du Queens et Seinfeld. De 2002 à 2003, il prête sa voix pour le jeu vidéo New York, police judiciaire. Il était déjà la voix du professeur Eugene Atwa-ter en 1996 dans la série animée de courte durée de la série animée Road Rovers de la Warner Bros.. À sa voxographie s'ajoute la voix de Rundle en 1993 dans l'épisode de Batman intitulé « Le Super Mécanicien » et celle de M. Beal dans les épisodes Lit­tle Miss Pop­u­lar et Com­edy of Ter­rors de la série télévisée Detention en 1999. L'année suivante, il est M. Janus dans un épisode de Grounded, mais il a aussi prêté sa voix auparavant dans Les Schtroumpfs (1981), dans The Adventures of Don Coyote and Sancho Panda (1990) et Spawn (1997).

Décès[modifier | modifier le code]

Steve Franken est décédé le 24 août 2012, dans un centre de soins infirmiers et de réadaptation à Canoga Park en Californie, des complications d'un cancer à l'âge de 80 ans. Il laisse seul sa femme Jean Franken et ses trois filles[5], dont deux sont issues de son mariage précédent avec Julia Carter[6].

Filmographie complète[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Steve Franken, Dobie Gillis actor, dead at age 80" sur ontheredcarpet.com. Consulté le 7 juin 2013.
  2. a et b (en) Steve Franken - Biography - Movie & TV - NYTimes.com sur nytimes.com. Consulté le 23 juillet 2013.
  3. a et b (en) Steve Franken Credits sur tvguide.com. Consulté le 24 juillet 2013.
  4. (en) Lieutenant, The | Archive of American Television sur emmytvlegends.org. Consulté le 25 juillet 2013.
  5. (en) Steve Franken dies at 80; portrayed rich pal of 'Dobie Gillis' sur latimes.com. Consulté le 4 octobre 2013.
  6. (en) Steve Franken, Actor in ‘Dobie Gillis,’ Dies at 80 sur nytimes.com. Consulté le 4 octobre 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :