Stethophyma grossum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stethophyma grossum, le Criquet ensanglanté, est une espèce de criquets de la famille des Acrididae[1]
Il a également été appelé Mecostethus grossus Linné.
Ce nom scientifique Mecostethus évoque son gros thorax (du grec stêthos, poitrine) tandis que grossum invoque son importance.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en Europe et au nord de l'Asie.
En France, disséminée dans presque tous les départements (absente de Corse), elle reste localisée et généralement peu abondante (n'a plus été observée depuis longtemps dans la Gironde, le Tarn, l'Aude et le Gard)[2].

Description[modifier | modifier le code]

De taille assez importante, fort variable (mâle de 12 à 25 mm, femelle de 26 à 39 mm), le Criquet ensanglanté doit son nom aux marques plus ou moins rouges que la femelle peut porter, mais ces taches ne sont pas toujours présentes, ou visibles. Les mâles sont parfois ornés de jaune vif et de vert. Dans les deux sexes, les bords antérieurs inférieurs des élytres montrent une bande jaune clair à vert clair; la face inférieure des fémurs postérieurs sont rouges, les tibias postérieurs jaunâtres sont ornés d'épines noires. Le pronotum est pourvu d'un carène médiane.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente uniquement les endroits humides: prairies hygrophiles, végétation des rives et des marais. Elle a beaucoup régressé à cause de la disparition de ses milieux naturels: drainage, assèchement, urbanisation... On peut voir les adultes de juillet à octobre.

Galerie[modifier | modifier le code]

Stethophyma.grossum.-.lindsey.jpg
Stethophyma grossum m 11441.jpg
Stethophyma grossum m 5000.jpg



Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Linnaeus, 1758 : Systema Naturae per Regna tria naturae. 10ed.
  1. *Orthoptera Species File (3 avril 2010).
  2. Heiko Bellmann et Gérard Luquet, Guide des sauterelles, grillons et criquets d'Europe occidentale, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ 2009, 383 p. (ISBN 978-2-603-01564-3), p. 256-257

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]