Sterling Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sterling Allen Brown (1er mai 190113 janvier 1989) était un professeur, écrivain et critique littéraire afro-américain, qui s'intéressa beaucoup à la culture noire du Sud des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un professeur de l'Université Howard à Washington, D.C., il fit une partie de ses études à l'université Harvard. Il épousa Daisy Turnbull en 1927. Il enseigna l'anglais à l'université Howard pendant un quarantaine d'années. Il écrivit plusieurs ouvrages sur la littérature et le folklore des Afro-américains. En 1933, il publia son premier recueil de poèmes, intitulé Southern Road. Sa poésie influença la culture noire-américaine, notamment dans la musique. Bien qu'il ait passé la plus grande partie de sa vie à Brookland, un quartier de Washington, les spécialistes le rattachent au mouvement de la Renaissance de Harlem.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Sterling A. Brown est mort, Article de Maurice Lubin, Presence africaine, N°148 (4e trimestre), 1988, pages 176-177.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]