Stephen R. Donaldson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Donaldson.

Stephen R. Donaldson

Description de cette image, également commentée ci-après

Stephen R. Donaldson en 2007

Nom de naissance Stephen Reeder Donaldson
Autres noms Reed Stephens
Activités Romancier, nouvelliste
Naissance 13 mai 1947 (67 ans)
Cleveland, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Fantasy, science-fiction, roman policier
Distinctions Prix British Fantasy
Prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain

Œuvres principales

Stephen Reeder Donaldson, né le 13 mai 1947 à Cleveland en Ohio, est un écrivain de fantasy et de science-fiction américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Donaldson passe une partie de son enfance en Inde et devient objecteur de conscience pendant la guerre du Viêt Nam. Il obtient une maîtrise à l'université de Wooster et une autre à l'université d'État de Kent, toutes deux situées dans l'Ohio. Il habite actuellement au Nouveau-Mexique.

Il fait partie de cette génération d'auteurs qui se sont fait connaître dans les années 1970 et 1980.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Comme beaucoup de ses pairs, Donaldson a été influencé par l'œuvre de J. R. R. Tolkien. S'y ajoutent celles de Robert E. Howard, de C. S. Lewis, de Mervyn Peake et aussi les opéras de Richard Wagner[1]. Il subit également l'influence de Roger Zelazny — il est un grand fan du cycle des Princes d'Ambre — qui lui inspire sa première série, Mordant's Need. Donaldson mentionne aussi l'influence stylistique de Joseph Conrad, Henry James et William Faulkner[2].

C'est la série de fantasy qui a rendu Donaldson célèbre. Son héros est un lépreux devenu sauveur dans un monde parallèle. Les deux premières trilogies paraissent entre 1977 et 1983. Une nouvelle série commence en 2004.

  • Le Cycle des seuils

Il s'agit d'un space opera qui mélange des personnages de la mythologie wagnérienne transposés dans un futur apocalyptique, et des éléments de science-fiction classique (voyages dans l'espace, conflit avec des extra-terrestres). La série reflète à la fois les préoccupations habituelles de l'auteur (torture, souffrance, conflits éthiques), mais aussi celles de l'Amérique du début des années 1990 : manipulations génétiques, manipulations politiques, terrorisme, émergence du Quart Monde.

  • Autres ouvrages

Donaldson fait également incursion dans la littérature policière avec la série des L'homme qui (The Man Who), sous le pseudonyme de Reed Stephens. Il a également publié des recueils de nouvelles.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Mordant's Need[modifier | modifier le code]

Le Cycle des seuils[modifier | modifier le code]

The Man Who, romans policiers[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Daughter of Regals or Daughter of Regals and Other Tales (1984) (ISBN 0-345-31443-3)
  • Reave the Just and Other Tales (1988) (ISBN 0-553-58014-0)
  • Epic Fantasy in the Modern World: A Few Observations (1986)
  • What Makes Us Human in "The 1985 Annual World's Best SF" (1985), également in Berserker Base, édite par Fred Saberhagen, et sous forme de nouvelle dans Reave the Just and Other Tales.

Les Premières Chroniques de Thomas Covenant (1977-1979)[modifier | modifier le code]

Les Deuxièmes Chroniques de Thomas Covenant (1980-1983)[modifier | modifier le code]

Les Dernières Chroniques de Thomas Covenant (2004-2013)[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Prix Décerné pour
1977 Prix British Fantasy - Meilleur roman La Malédiction du Rogue
1979 Prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain  
1981 Prix Balrog Fantasy - Meilleur roman Le Rituel du sang
1983 Prix Balrog Fantasy - Meilleur roman L'Arbre primordial
1983 Prix Saturn - Meilleur roman L'Arbre primordial
1985 Prix Balrog Fantasy - Meilleur recueil de nouvelles Daughter of Regals and Other Tales
1988 Prix du Science Fiction Book Club - Livre de l'année The Mirror of Her Dreams
1989 Prix du Science Fiction Book Club - Livre de l'année A Man Rides Through
1989 The College of Wooster Distinguished Alumni Award  
1990 Prix Julia-Verlanger (France) Mirror of Her Dreams
1991 Prix des lecteurs (WIN/WIN Popular Fiction Readers Choice)  
1992 Prix du festival de littérature de fantasy d'Atlanta  
1997 Prix du président, The International Association for the Fantastic in the Arts  

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • W.A. Senior, "Variations on the Fantasy Tradition - Stephen R. Donaldson's Chronicles of Thomas Covenant," (Kent State Univ. Press, 1995).
  • Benjamin Laskar, "Suicide and the Absurd: The Influence of Jean-Paul Sartre's and Albert Camus's Existentialism on Stephen R. Donaldson's The Chronicles of Thomas Covenant The Unbeliever", 14 J. of the Fantastic in the Arts 409 (2004).

Liens externes[modifier | modifier le code]