Stephen J. Cannell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stephen J. Cannell

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Stephen J. Cannell en 2005

Nom de naissance Stephen Joseph Cannell
Naissance 5 février 1941
Los Angeles, Californie
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès 30 septembre 2010 (à 69 ans)
Pasadena, Californie
États-Unis
Profession Acteur, scénariste, producteur, réalisateur, écrivain
Site internet Site officiel

Stephen J. Cannell est un scénariste, producteur de cinéma et de télévision, acteur, écrivain et réalisateur américain né le 5 février 1941 à Los Angeles (Californie) et mort le 30 septembre 2010 à Pasadena (Californie) à la suite d'un mélanome (cancer de la peau)[1].

Stephen J. Cannell a certainement été l'un des producteurs des années 1980 ayant eu le plus de succès avec ses séries télé. On peut le voir à la fin des génériques de ses séries jeter sa célèbre feuille de papier, sortie tout droit de sa machine à écrire. On lui doit les séries L'Agence tous risques, 21 Jump Street qui révéla Johnny Depp, Rick Hunter, Two avec Michael Easton, Le Juge et le Pilote, Un flic dans la mafia, Le Rebelle, Timide et sans complexe avec la première apparition de Jeff Goldblum sur les écrans dans un rôle principal, Les Têtes brûlées, Les dessous de Palm Beach… Il était à la fois producteur, producteur délégué ou scénariste. Dernièrement, il avait interprété son propre rôle dans la série Castle.

Également écrivain, Stephen J. Cannell a publié seize romans au cours de sa carrière, jalonnée de diverses récompenses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stephen Joseph Cannell est né à Los Angeles, Californie, et a grandi à Pasadena[2]. Ses parents, Carolyn (née Baker) et Joseph Knapp Cannell, tenaient une chaîne de magasins de meubles[3],[4]. Cannell souffre de dyslexie à l'école, mais sort quand même diplômé de l'Université d'Oregon en 1964 avec un Baccalauréat en sciences de journalisme[3]. Le 30 septembre 2010, il est décédé dans sa maison de Pasadena (Californie). Il a succombé à un cancer de la peau contre lequel il luttait depuis des années.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après ses études, Cannell travaille durant quatre ans dans l'entreprise de ses parents. En 1968, il vend son premier script pour la série Opération vol. Il est rapidement « récupéré » par la branche télévision d'Universal Pictures, Universal Television Group. Il opère comme scénariste « freelance » sur des séries comme L'Homme de fer et Columbo. Peu de temps après, il devient le scénariste principal de Adam-12, qui en est à sa quatrième saison (1971–1972).

En 1974, Stephen J. Cannell lance avec Roy Huggins sa première série, 200 dollars plus les frais. Ils rencontreront un succès important durant six saisons. James Garner y tient le rôle du détective privé Jim Rockford, qui lui vaudra l'Emmy du meilleur acteur dans une série dramatique en 1977.

En 1976, il crée Les Têtes Brûlées, une série sur l'escadrille VMA-214 durant la Guerre du Pacifique dont le célèbre Gregory « Pappy » Boyington faisait partie. La série s'arrêtera deux ans plus tard. Baretta, lancée en 1975, connaît un succès plus important : Robert Blake remporte l'Emmy du meilleur acteur dans une série dramatique en 1975 et le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique en 1976.

Au début des années 1980, il crée Timide et sans complexe, une série mêlant police et comédie avec Jeff Goldblum et Ben Vereen. En 1981, il se lance dans la science-fiction avec Ralph Super-héros. En 1983, il reforme un autre duo, composé de Brian Keith et Daniel Hugh Kelly, pour une nouvelle série dramatique : Le Juge et le Pilote. La série connaîtra trois saisons et sera diffusée jusqu'en 1986.

Stephen J. Cannell produit ensuite ses plus célèbres séries télévisées : L'Agence tous risques (1983-1987), avec George Peppard, Dirk Benedict, Dwight Schultz et Mister T. ; 21 Jump Street (1987-1991) avec Johnny Depp ; Riptide (1984-1986), avec Joe Penny et Perry King et Un flic dans la mafia avec Ken Wahl. Tous ces « hits » permettent à Stephen J. Cannell de devenir l’une des personnalités les plus influentes de la télévision.

Dans les années 1990, il reste dans le genre policier avec Le Rebelle où le personnage de Reno Raines, incarné par Lorenzo Lamas, est poursuivi par ses anciens collègues policiers pour le meurtre de sa petite amie. Stephen J. Cannell y interprète Donald « Dutch » Dixon, un personnage qui revient plusieurs fois au cours des cinq saisons. En 1991, il est également l'hôte de la série anthologique L'Heure du crime[5].

En 1995, il lance la série Two, une adaptation en série TV du film Le Fugitif avec un certain nombre de différences notoires très intéressantes. La série est servie par Michael Easton, mais cette série ne connut qu'une saison et subit aujourd'hui un black out total (elle n'est disponible ni en DVD ni en VHS, n'est que très rarement citée sur le web et est régulièrement oubliée par ceux qui parlent de Stephen J Cannell, Michael Easton ou des séries TV des années 1990).

L'As de la crime, lancée en 1991, durera également cinq saisons. Michael Chiklis y incarne le commissaire Tony Scali de la police de New York. Changement de lieu pour Les Dessous de Palm Beach, où Rob Estes et Mitzi Kapture enquêtent à West Palm Beach en Floride. Au cours de ses huit saisons, la série connaîtra de nombreux changements de casting.

En 1996, il est producteur délégué de la série Profit. Cette série-choc scandalise le public américain et la série s'arrête après une seule et unique saison.

Dès lors, il se concentre sur l'écriture de romans, tout en produisant quelques films et téléfilms.

En 2010, il produit le film L'Agence tous risques, l'adaptation de sa propre série. Il joue également son propre rôle dans trois épisodes de la série Castle. Le personnage principal de la série est un romancier et il joue au poker avec d'autres auteurs : Stephen J. Cannell, James Patterson et Michael Connelly. Il participe aussi à un documentaire sur la fin de la série Lost.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Série Shane Scully
  1. The Tin Collectors (2001)
  2. The Viking Funeral (2002)
  3. Hollywood Tough (2003)
  4. Vertical Coffin (2004)
  5. Cold Hit (2005)
  6. White Sister (2006)
  7. Three Shirt Deal (2007)
  8. On the Grind (2009)
  9. The Pallbearers (2010)
  10. The Prostitute's Ball (2010)
Autres romans
  • The Plan (1996)
  • Final Victim (1997)
  • King Con (1998)
  • Riding the Snake (1999)
  • The Devil's Workshop (2000)
  • Runaway Heart (2003)
  • At First Sight (2008)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses
Nominations

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 'A-Team' creator Stephen J. Cannell dead », Washington Post.
  2. latimes.com
  3. a et b < lukeford.net
  4. filmreference.com
  5. « L'Heure du crime - L'Encyclopédie des Séries TV », sur Toutelatele.com (consulté le 3 mai 2013)
  6. imdb.com

Liens externes[modifier | modifier le code]