Stephen Gough

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gough.

Stephen Gough (né en 1959), aussi connu sous le nom de Steve Gough et the Naked Rambler (randonneur nu), est un activiste et un ancien Royal Marine britannique. En 2003-2004, il a traversé la Grande-Bretagne complètement nu. Il a répété sa marche l’année suivante, mais fut arrêté en Angleterre et en Écosse. Il a passé les six années suivantes en prison, arrêté plusieurs fois des minutes après sa libération pour trouble à l'ordre public. Il a été emprisonné principalement à la prison de Saughton (Édimbourg) et en isolement à la prison de haute sécurité de Perth, en Écosse. Stephen Gough a été libéré le 17 juillet 2012. Il est parti nu de la prison, les forces de l'ordre et la justice ne souhaitaient pas continuer à l'interpeller de manière préventive. Il a été arrêté de nouveau le 20 juillet 2012 alors qu'il passait nu près d'une école, une mère d’élève a appelé la police qui est donc venu l'arrêter puisqu'il y avait eu une plainte. En prison depuis cette date et suite a un jugement où il s'est présenté nu et a refusé de s'habiller. Le juge a considéré que le simple fait qu'il soit nu ne suffisait pas à l'inculper pour agression sexuelle, il a donc été libéré nu le 05 octobre 2012 depuis la prison d'Edinburg en Ecosse. Il a poursuivi son périple nu et à pied et a traversé la frontière Écosse /Angleterre le 09 octobre 2012.

Activisme[modifier | modifier le code]

Randonnées nues[modifier | modifier le code]

Stephen Gough est originaire de Eastleigh (en) (Hampshire), il est célèbre pour avoir traversé la Grande-Bretagne, de Land's End jusqu'à John o' Groats en 2003–2004[1] sans aucun habit à part ses chaussures de marche, des chaussettes, un sac à dos et parfois un chapeau. Il avait quitté son emploi de chauffeur de camion. Il fut arrêté et emprisonné à de nombreuses reprises pendant sa randonnée.

Sa deuxième randonnée de Land's End jusqu'à John o' Groats eut lieu en 2005-2006 et il fut accompagné par sa compagne Melanie Roberts[2]. Il fut arrêté deux fois en Angleterre pour être relâché immédiatement. En entrant en Écosse il y eut d'autres arrestations, totalisant une vingtaine à ce jour[3].

Stephen Gough est lié au groupe activiste The Freedom to be Yourself (en) et il est soutenu par l’Association pour la promotion du naturisme en liberté (APNEL).


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stephen Gough, ni pédophile ni pervers », sur courrierinternational.com, Groupe le Monde,‎ 29 janvier 2004 (consulté le 30 juillet 2012)
  2. lemonde.fr, article repris sur vivrenu.com, 20 septembre 2005
  3. Le Nouvel Observateur, article repris su vivrenu.com, 20 février 2009


Liens externes[modifier | modifier le code]