Stephan Kaschendorf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stephan Kaschendorf (Caschindorf, Castendorfer, Kastendörfer) (né ca. 1425, mort après le 4 février 1499) est un ancien facteur d'orgue allemand. Né à Breslau, il fut d'abord apprenti chez un charpentier. Il apprit le métier de facteur d'orgue plus tard mais on ne sait pas qui furent ses maîtres. Il était un des plus importants facteurs d'orgue de la seconde moitié du XVe siècle et représentait le courant progressiste de cet art. Tous ses instruments possèdent des divisions indépendantes et des registrations (Hauptwerk et Rückpositiv/Brustwerk), contrairement aux anciens orgues monoblocs du moyen Âge classique. Parmi les églises pour lesquelles il construisit des orgues se trouvent :

  • Église Sainte-Marie-Madeleine, Breslau (1455)
  • St. Egidien, Nuremberg (1460)
  • Sainte-Elisabeth, Breslau (1460–64)
  • Georgskirche, Nördlingen (1464–66)
  • Frauenkirche, Nuremberg (1464–66)
  • Cathédrale de Mariendom, Erfurt (1480–83)
  • Église St. Sebaldus, Nuremberg (seulement l'entretien du toit de plomb, 1483)
  • St. Ulrich et Afra, Augsbourg (seulement l'orgue du chœur, 1490)

Les trois fils de Kaschendorf, Caspar, Melchior et Michael étaient également facteurs d'orgue et aidèrent leur père à Erfurt. Il possédait des maisons à Schweidnitz (où il construisit aussi un orgue) et à Dresde mais il mourut semble-t-il dans la misère.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]