Stefano Bollani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stefano Bollani

Stefano Bollani est un pianiste de jazz italien né à Milan le 5 décembre 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

À 6 ans, Stefano Bollani veut devenir chanteur et, pour accompagner sa voix, il commence à jouer du clavier à la maison. À 11 ans, il est inscrit au conservatoire Luigi Cherubini de Florence, où il obtiendra son diplôme de piano en 1993.

À 15 ans, il commence son activité professionnelle en jouant surtout de la pop, notamment avec Raf et Jovanotti. En même temps, il étudie avec Luca Flores, Mauro Grossi et Franco D'Andrea, dans ses séminaires à Siena Jazz.

En 1996, il rencontre le trompettiste Enrico Rava, qui l’invite à jouer avec lui à Paris et lui conseille de se consacrer à la musique qu’il aime, il devient dès lors l'un des jazzmen italien les plus appréciés de la critique et du public.

Outre sa collaboration, la plus importante et la plus productive, avec son mentor Enrico Rava (à l’exemple du disque en duo Montreal Diary / B sorti en 2002), il collabore avec de grands musiciens, comme Gato Barbieri, Lee Konitz, Pat Metheny, Michel Portal, Paolo Fresu, Richard Galliano, Han Bennink et Phil Woods. En 1998, Bollani gagne le prix de la revue Musica Jazz en tant que meilleur nouveau talent, il reçoit également un prix (New Star Award) de la revue japonaise Swing Journal en 2003, l'année où la revue anglaise Mojo signale son disque Småt Småt comme l'un des meilleurs de l'année.

Ce disque fait partie des quatre qu'il enregistre pour l’éditeur français Label Bleu avec le remarqué Les Fleurs bleues, hommage à l’écrivain Raymond Queneau, réalisé avec les américains Scott Colley à la contrebasse et Clarence Penn à la batterie.

Bollani publie un livre en 2004, L'America di Renato Carosone, suivi d'un second en 2006, La sindrome di Brontolo

En 2006 également, il publie Piano Solo, premier disque à son nom pour ECM.

Stefano Bollani est marié à Petra Magoni, chanteuse italienne.

Style[modifier | modifier le code]

Le style de Bollani est particulièrement éclectique et riche de citations musicales. Il aime plaisanter et improviser avec le public, et ne dédaigne pas des collaborations originales comme celles avec les chanteurs Massimo Altomare et Bobo Rondelli (avec lequel il a gravé l'album Disperati intellettuali ubriaconi[1]), ou encore des spectacles théâtraux avec l'acteur David Riondino et Banda Osiris, voire des apparitions à la télévision (Meno siamo meglio siamo[2] avec Renzo Arbore), ou à la radio (Caterpillar, sur Radio Due).

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • Gnòsi delle fanfole - Sonica, 1998
  • Mambo Italiano - Philology, 1999
  • L'orchestra del Titanic - Millesuoni 1999
  • Il Cielo da quaggiu'Via Veneto jazz 2001
  • Les Fleurs Bleues - Label Bleu, 2002
  • Småt Småt - Label Bleu, 2003
  • Concertone - Label Bleu, 2004
  • Gleda - Sundance, 2005
  • I visionari - Label Bleu, 2006
  • Piano solo - ECM 2006
  • Francis Poulenc, Les animaux modèles - Avie 2007
  • Carioca - Universal 2008
  • Stone in the water - ECM 2009
  • Gershwin & More…Live!, avec Roberto Gatto - 2010
  • Orvieto, avec Chick Corea - ECM 2011
  • Gershwin – Rhapsodie in Blue, avec Riccardo Chailly et l'Orchestre du Gewandhaus - Decca 2011
  • Il dottor Djembe - 2012 RAI
  • O Que Será (Live At Jazz Middelheim, Antwerp / 2012), avec Hamilton de Holanda - ECM 2013

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Éditions japonaises[modifier | modifier le code]

  • Volare
  • Black and Tan Fantasy
  • Falando de Amor
  • Ma l'Amor No

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. littéralement Intellectuels ivres désespérés
  2. Moins on est, mieux on se porte

Liens externes[modifier | modifier le code]