Steen Steensen Blicher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Steen Steensen Blicher

Steen Steensen Blicher est un écrivain danois. Né le 11 octobre 1782 à Vium, il est décédé le 26 mars 1848 à Spentrup.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommé le Walter Scott danois[1], pasteur luthérien (1810), il débute sa carrière d'auteur en traduisant Ossian, puis publie des poésies, des nouvelles et des contes humoristiques qui dépeignent les mœurs scandinaves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Brudstykker af en Landsbydegns Dagbog (1824)
  • Sneklokken (1825)
  • Røverstuen (1827)
  • Ak! hvor forandret (1828)
  • Sildig Opvaagnen (1828)
  • Præsten i Vejlby (1829)
  • Kjeltringliv (1829)
  • Telse (1829)
  • Hosekræmmeren (1829)
  • Trækfuglene (1838)
  • De tre Helligaftener (1841)
  • E Bindstouw (1842)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hélène Wyss-Neel, Le Jutland: dans l'œuvre de Steen Steensen Blicher, 1971.
  • Jeppe Aakjær, Steen Steensen Blichers livs-tragedie i breve og aktstykker, 1904.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.312