Stdio.h

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

<stdio.h>, pour "Standard Input/Output Header" ou "En-tête Standard d'Entrée/Sortie", est l'en-tête de la bibliothèque standard du C déclarant les macros, les constantes et les définitions de fonctions utilisées dans les opérations d'entrée/sortie. Il descend du "portable I/O package" (ou "paquet d'entrée/sortie portable") écrit par Michael Lesk dans les Laboratoires Bell au début des années 70. Pour des raisons de compatibilité avec le C, le C++ intègre un équivalent : <cstdio>.

Les fonctions déclarées dans <stdio.h> sont extrêmement populaires car, faisant partie de la bibliothèque standard de C, elles sont garanties de fonctionner sur n'importe quelle plate-forme supportant le langage C. Certaines applications dédiées à une plate-forme particulière peuvent cependant avoir des raisons d'utiliser les routines d'entrée/sortie de cette plate-forme, plutôt que celles fournies par cet en-tête.

Exemple d'utilisation[modifier | modifier le code]

Toutes les fonctions en C (et ses nombreux dérivés) sont déclarées dans des en-têtes. Ainsi, les programmeurs doivent inclure l'en-tête <stdio.h> dans leur code source pour pouvoir utiliser les fonctions déclarées dans celui-ci.

#include <stdio.h>
 
int main(void)
{
    int ch;
    while ((ch = getchar()) != '\n')
        putchar(ch);
    putchar('\n');
    return 0;
}

Le programme ci-dessus lit la totalité des données envoyées sur l'entrée standard et les renvoie sur la sortie standard, byte par byte, et ajoute un retour à la ligne à la fin de cette sortie.

Par ailleurs, on peut aussi mentionner la fonction printf, souvent utilisée pour faire le hello world! en C mais qui n'a pas été utilisée dans cet exemple.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]