Statue équestre d'Henri IV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue équestre d'Henri IV
Vue générale de la statue
Vue générale de la statue
Présentation
Architecte François-Frédéric Lemot
Date de construction 1818
Destination initiale Monument
Propriétaire État
Destination actuelle Monument
Protection Logo monument historique Classé MH (1992)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris (1er arrondissement)
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 26″ N 2° 20′ 27″ E / 48.85722, 2.34083 ()48° 51′ 26″ Nord 2° 20′ 27″ Est / 48.85722, 2.34083 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Statue équestre d'Henri IV

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Statue équestre d'Henri IV

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Statue équestre d'Henri IV

La statue équestre d'Henri IV est un monument situé à Paris, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

La statue est l'effigie qui accompagne la place royale (place Dauphine), elle est située derrière la place Dauphine, sur le Pont Neuf qui prolonge la rue Dauphine (tous trois ordonnés par Henri IV).

Le monument est une statue équestre de bronze représentant le roi de France Henri IV en armure, couronné de laurier et tenant un sceptre à fleurs de lys dans sa main droite. Henri IV regarde dans la direction du quai des Orfèvres, tandis que le cheval regarde le quai de l'Horloge.

La statue est posée sur un piédestal sur lequel sont des bas-reliefs. Celui de gauche représente Henri IV faisant entrer des vivres dans Paris assiégé.

Sur le devant du piédestal est inscrit en latin :

« HENRICI MAGNI, PATERNO IN POPVLVM ANIMO, SACRAM EFFIGIEM, CIVILES INTER TVMVLTVS, GALLIA INDIGNANTE DEIECTAM, POST OPTATVM LVDOVICI XVIII REDITIM, EX OMNIBVS ORDINIBVS CIVES, AERE COLLATO RESTITVERVNT, NEC NON ET ELOGIVM, CVM EFFIGIE SIMVL ABOLITIVM, LAPIDI RVRSVS INSCRIBI, CVRAVERVNT, D D, DIE XXV MENS AUG MDCCCXVIII »

en français :

« Henri le Grand, père dans l’esprit du peuple, statue sacré, au milieu de la confusion civile, la Gaule renversé par l’indignation, après le retour du désiré Louis XVIII, citoyens de toutes les classes de la société, en conférant de restituer l’air, et non une réplique, avec dans le même temps des statues abolies, inscrivent à nouveau dans la pierre, et prennent également en charge, Décret a été Donnée, dans l’esprit le 25 Aout 1818. »

Localisation[modifier | modifier le code]

La statue est située dans le 1er arrondissement de Paris, sur la place du Pont-Neuf, vers la pointe occidentale de l'île de la Cité. Elle occupe le centre d'une petite esplanade située au milieu du pont Neuf, au débouché de la place Dauphine, elle domine le square du Vert-Galant.

Historique[modifier | modifier le code]

Statue de 1614[modifier | modifier le code]

Statue vers 1775 (tableau de Jean-Baptiste Lallemand, détail - Musée Carnavalet)

La première statue équestre d'Henri IV est exécutée par Giambologna et Pietro Tacca, elle fait partie de la composition de la place Dauphine et est inaugurée en 1614. Elle comportait à chacun des angles de son piédestal une statue d'esclave, de style maniériste, réalisée par Pierre de Francqueville. Cette première statue équestre est abattue à la Révolution française et les statues des captifs se trouvent désormais au musée du Louvre.

Statue de 1814[modifier | modifier le code]

Le 3 mai 1814, à l'occasion de l'entrée de Louis XVIII, une statue provisoire est exécutée par Henri-Victor Roguier[2]à partir d'un moulage en plâtre d'un des chevaux du Quadrige de la Porte de Brandebourg (dérobé par Napoléon en 1806, stocké, faute de destination, aux Menus-Plaisirs puis repris par les Prussiens en 1814). Le socle de ce monument éphémère portait l'inscription : « Le retour de Louis fait revivre Henri »[3].

Statue de 1818[modifier | modifier le code]

Établissement de la nouvelle statue de Henri IV
Dessin publié en 1818.

La statue actuelle est l'œuvre du sculpteur François-Frédéric Lemot ; elle fut inaugurée le 25 août 1818. Lors de cette nouvelle élection, plusieurs objets furent placés à l'intérieur de la statue. Des documents en parchemin relatifs à l'inauguration de la statue, 26 médailles, 3 ouvrages sur Henri IV. L'ensemble était placé dans le ventre du cheval et se trouve aujourd'hui conservé dans l'Armoire de fer aux Archives nationales, Musée de l'histoire de France. Voici la liste des 18 pièces suivant les côtes des Archives nationales :

  • AE/I/15bis/1/1 à 6 - Boîte de plomb à âme de bois ayant contenu les parchemins relatifs à l'inauguration de la statue d'Henri IV au Pont-Neuf et les documents sur parchemin.
  • AE/I/15bis/2/1 à 2 - Boîte de plomb à âme de bois ayant contenu les Économies royales de Maximilien de Béthune, duc de Sully, 2 volumes in-folio reliés par Simier, relieur du roi, veau rouge et dorures, armes de France.
  • AE/I/15bis/3/1 à 2 - Boîte de plomb à âme de bois ayant contenu La Henriade de Voltaire, exemplaire sur vélin relié par René Simier, était en maroquin bleu, "avec dentelles, compartimens et armes de France". La reliure a disparu, soit par décomposition, soit par agglutination avec un des pans de la boîte en bois[4].
  • AE/I/15bis/4/1 à 3 - Boîte de plomb à âme de bois ayant contenu Histoire du roi Henri le Grand, par Hardouin de Péréfixe, Renouard, Paris, 1816, 1 volume in 8o relié par Simier, relieur du roi, en maroquin vert, avec dentelle et tranche dorée. Volume en très bon état de conservation, reliure de très belle exécution[5],[6] et 26 médailles (argent, bronze et platine).
  • AE/I/15bis/5/1 à 5 - 4 boîtes cylindriques (étain ou bois) et un rouleau de parchemin.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1992[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Bresc-Bautier, « Henri IV au Pont-Neuf », dans Geneviève Bresc-Bautier (dir.) et Xavier Dectot (dir.), Art ou politique ? Arcs, statues et colonnes de Paris, Paris, Délégation artistique de la ville de Paris, 1999 (ISBN 2-913246-02-8), p. 36-41
  • In situ no 14, décembre 2010

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Inauguration de la statue équestre d'Henri IV sur le Pont-Neuf, 25 août 1818, tableau d'Hippolyte Lecomte à découvrir sur le site Histoire par l'image

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Statue de Henri IV », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. A*** P***, Colonne de la grande armée à Boulogne-sur-Mer, Paris, Lavigne,‎ 1841, 35 p., p. 27 :

    « M. Labarre avait proposé […] de confier l’exécution des bas-reliefs à M. Bognier, de Paris, auteur de la statue provisoire de Henri IV sur le Pont-Neuf […]. »

  3. Analyse de l' Entrée du roi Louis XVIII à Paris, 3 mai 1814, au moment de son passage sur le pont Neuf, aquarelle d'Antoine Ignace Melling, sur le site de L'Histoire par l'image.
  4. Sous la côte AE/I/15bis/3/2. Notice sur la base Archim des Archives nationales
  5. Hardouin Péréfixe, s:Histoire du roi Henri le Grand, Paris, Renouard,‎ 1816
  6. Fiche ARCHIM