State of Origin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

State of Origin

alt=Description de l'image State of origin.jpg.
Généralités
Création 1980
Périodicité Annuel
Participants New South Wales Blues
Queensland Maroons
Affluence 183 865 (en 2009)
61 288 spect./match (en 2009)
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre NSW Blues
Plus titré(s) Queensland Maroons (18 titres)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
State of Origin 2014

Le State of Origin est une série annuelle disputée entre mai et juin de trois matchs de rugby à XIII opposant deux sélections australiennes : New South Wales Blues (représentant l'État de la Nouvelle-Galles du Sud) et Queensland Maroons (représentant l'État du Queensland).

Créé en 1980, il s'agit d'un des évènements annuels les plus importants et attractifs d'Australie garantissant de fortes audiences télévisuelles et des stades à guichets fermés. Les joueurs sont sélectionnés non pas en raison de leurs clubs respectifs où ils évoluent mais de leur État où ils ont disputé leur premier match senior (soit Nouvelle-Galles du Sud soit Queensland). S'appuyant sur cette rivalité, ces matchs sont perçus avec une incroyable intensité et d'un très haut niveau rugbystique.

Les Queensland Maroons ont remporté les sept dernières éditions (de 2006 à 2012), ce qui conforte leur première place au palmarès avec 21 titres contre 12 pour les New South Wales Blues.

Équipes[modifier | modifier le code]

StateOfOrigin-coloured-locator.svg
Red Dot.svg
Red Dot.svg

Les joueurs du Queensland (État australien situé au Nord-Est) sont souvent référés aux crapauds buffles, ils portent la couleur bordeaux et sont appelés "Queensland Maroons".

Les joueurs de la Nouvelle-Galles du Sud (État australien situé en Sud-Est) sont référés aux blattes, ils arborent le ton bleu et, en conséquence, sont dénommés "New South Wales Blues".

Les références aux animaux sont dues aux campagnes de marketing qui, dans les années 1980, avaient ainsi totémisé ces équipes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers tournois inter-États[modifier | modifier le code]

Les premières volontés de mettre en place des sélections par État dans le rugby à XIII interviennent avant le schisme des codes rugby entre le rugby à XIII et le rugby à XV en Australie. En 1900, un journaliste sportif demande à ce qu'un immigrant récent de Queensland à la Nouvelle-Galles du Sud, Stephen Spragg, joue pour l'État de la Nouvelle-Galles du Sud en raison de sa situation.

Ainsi, depuis les débuts du rugby à XIII en Australie en 1908, un tournoi entre États du Queensland et Nouvelle-Galles du Sud est tenu de temps en temps. Jusqu'en 1979, chaque sélection disposait des joueurs évoluant dans leurs États respectifs sans aucune considération à leurs origines.

La première rencontre entre les deux États a lieu le 11 juillet 1908 au Sydney's Agricultural Ground avant même que l'État du Queensland dispose de son propre championnat régional, ceux-ci perdent la première rencontre 43-0. Hormis quelques périodes dorées du Queensland dans les années 1920, c'est la Nouvelle-Galles du Sud qui dominait largement cette opposition. Cette période dorée est symbolisée entre 1922 et 1925 où Queensland bat à 11 reprises sur 12 la Nouvelle-Galles du Sud, cependant alors que la sélection australienne devait effectuer une tournée au Royaume-Uni et par conséquence sélectionner une majorité de treizistes du Queensland, celle-ci fut annulée par la Australian Rugby League fédération australienne de rugby à XIII et il n'y eu aucune rencontre entre l'Australie et la Grande-Bretagne entre 1922 et 1929.

Après 1956, la Nouvelle-Galles du Sud confirme sa suprématie, notamment en raison des ressources financières de son championnat et de ses clubs qui attirent les meilleurs joueurs du Queensland qui les rendaient alors inéligibles pour la sélection de l'État de celui-ci. Alors que depuis la création de ce tournoi jusqu'à 1956, Queensland avait remporté 25 % des oppositions, ce pourcentage s'effondrait à 3,8 % entre 1956 et 1981 avec une seule série remportée en 1959.

Mise en place du State of Origin[modifier | modifier le code]

Alors que cette opposition perdait chaque année de plus en plus d'intérêt dans les années 1970 marqué entre autres par le non-volonté de l'État de la Nouvelle-Galles du Sud d'accueillir l'évènement, une solution trouvée dans un autre code de football fit son apparition. En effet, le football australien qui a été dans une situation analogue avait décidé en 1977 de changer les règles de sélection des joueurs par États en s'appuyant sur leurs premiers matchs disputés en senior c'est-à-dire sur leurs origines.

Malgré la réticence et le manque de motivation de la Nouvelle-Galles du Sud, de sa fédération (obtenant par exemple que seul un seul des trois matchs se déroulait avec les nouvelles règles, les deux autres reprenant les anciennes règles) et de ses clubs, une rencontre le 8 juillet 1980 à Lang Park est organisée et donne le coup d'envoi du "State of Origin", cela a permis entre autres à des treizistes d'arborer pour la première fois le maillot de leur État d'origine. Ce match est ponctué par une victoire en faveur de Queensland 20-10.

1981-1986 : Les premières éditions[modifier | modifier le code]

En 1981, les deux premiers matchs se déroulaient donc sous la précédente règle avec à la clef deux victoires de la Nouvelle-Galles du Sud, au troisième match avec les nouvelles règles, ces derniers menaient 15-0 avant de se faire battre 15-22. L'intérêt généré par ce second State of Origin convainc les autorités à faire jouer désormais les trois rencontres avec les nouvelles règles dès l'année suivante.

En 1982 et 1984, malgré le non prise en considération de la part des médias de la Nouvelle-Galles du Sud de la menace du Queensland d'être l'état dominateur, ces derniers remportèrent toutes les éditions 2-1 sous le capitanat de Wally Lewis.

En 1985, la Nouvelle-Galles du Sud avec son capitaine Steve Mortimer remporte le match décisif au Sydney Cricket Ground devant près de 30 000 spectateurs, remportant pour la première fois la série avec les nouvelles règles, l'année suivante ils font mieux en remportant la série 3-0.

1987 : la controverse américaine[modifier | modifier le code]

Après une victoire du Queensland (remportant la série 2-1), une quatrième rencontre est organisée à Long Beach, en Californie pour promouvoir le rugby à XIII aux États-Unis et au public américain. Ce match voit la victoire des Blues de la Nouvelle-Galles du Sud 30-18 contre les Maroons de Queensland, bien que ce match ne devait pas être comptabilisé dans le palmarès des clubs selon la fédération australienne de rugby à XIII et les deux fédérations étatiques, en raison de la victoire des Blues la fédération de Nouvelle-Galles du Sud et medias de Sydney incorporent ce résultat comme officiel. La fédération australienne décida de l'officialiser uniquement à partir du 15 juillet 2003, cependant la fédération du Queensland ne reconnait pas cela, l'inscrivant uniquement dans les statistiques des joueurs participants mais aucunement dans le palmarès et le décompte général des matchs du State of Origin.

Les années 1990 : la guerre de la Super League[modifier | modifier le code]

Après cette histoire de controverse, les Maroons de Queensland remportent les deux éditions suivantes en 1988 et 1989 (avec toutes des séries de 3-0), la rivalité entre les deux États grandissaient également.

En raison des retraites sportives des meilleurs treizistes du Queensland et de l'inexpérience des nouveaux joueurs, les Blues reprenaient le trophée en 1990, 1991, 1993 et 1994. De plus, avec l'arrivée de la Super League de Rupert Murdoch, plusieurs joueurs des Queensland ne pouvaient être retenus, ce qui n'empêche pas les Maroons de remporter la série 3-0 en 1995.

Suit alors une période où chaque État remporte l'opposition, les Blues en 1996 et 1997, les Maroons en 1998 et 1999, les Blues en 2000. Entre-temps, la Super League et l'Australia Rugby League s'entendent pour créer la National Rugby League en 1998.

Réglements[modifier | modifier le code]

Le vainqueur[modifier | modifier le code]

Le vainqueur de la série est l'équipe qui a gagné au moins deux des trois matchs. Avant le match nul était possible, mais à partir de 2004, la règle du golden point (point en or) est rentrée en vigueur. Lorsque les équipes ne pouvaient pas se departager, c'était le vainqueur de la précédente édition qui était le vainqueur. Cela se produisit deux fois : en 1999 et en 2002.

Les critères de sélections[modifier | modifier le code]

Les joueurs sont sélectionnés pour l'État dans lequel ils ont joué leur premier match de rugby à XIII en catégorie sénior. Un joueur né en Nouvelle-Galles du Sud, mais ayant joué son premier match sénior dans un club du Queensland, est sélectionnable pour le Queensland et non pas pour la Nouvelle-Galles du Sud. Un joueur né dans un pays étranger peut être sélectionné pour jouer dans une des deux formations, si celui-ci à évolué en catégorie sénior dans un de ces deux États mais uniquement à condition d'être également éligible pour jouer avec l'équipe nationale australienne, ce qui est généralement satisfait après 3 ans de résidence dans le pays selon les règles établies par la RLIF. Les joueurs qui ont joué leur premier match sénior dans le territoire fédéral de Canberra (ACT) sont sélectionnables pour la Nouvelle-Galles du Sud.

Résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur/Détenteur du trophée Victoires Défaites Nul
1980 Queensland 1 0 0
1981 Queensland 1 0 0
1982 Queensland 2 1 0
1983 Queensland 2 1 0
1984 Queensland 2 1 0
1985 New South Wales 2 1 0
1986 New South Wales 3 0 0
1987 Queensland 2 1 0
1988 Queensland 3 0 0
1989 Queensland 3 0 0
1990 New South Wales 2 1 0
1991 Queensland 2 1 0
1992 New South Wales 2 1 0
1993 New South Wales 2 1 0
1994 New South Wales 2 1 0
1995 Queensland 3 0 0
1996 New South Wales 3 0 0
1997 New South Wales 2 1 0
1998 Queensland 2 1 0
1999 Queensland 1 1 1
2000 New South Wales 3 0 0
2001 Queensland 2 1 0
2002 Queensland 1 1 1
2003 New South Wales 2 1 0
2004 New South Wales 2 1 0
2005 New South Wales 2 1 0
2006 Queensland 2 1 0
2007 Queensland 2 1 0
2008 Queensland 2 1 0
2009 Queensland 2 1 0
2010 Queensland 3 0 0
2011 Queensland 2 1 0
2012 Queensland 2 1 0
2013 Queensland 2 1 0
2014 New South Wales 2 1 0

Records et statistiques[modifier | modifier le code]

Les statistiques personnelles permettent de refléter le talent individuel d'un certain type de joueurs (par exemple buteurs) et le travail collectif conduisant aux occasions de marquer.

Dale Shearer (Queensland) est le meilleur marqueur d'essais du State of Origin (il y participe de 1985 à 1996) avec douze essais, suivi de Michael O'Connor (onze essais) et d'Allan Langer (dix essais).

Les sept meilleurs marqueurs en termes de points et d'essais au cours de l'ensemble des matches du State of Origin.
Essais Joueur Équipe Période Points Joueur Équipe Période
15 Greg Inglis Queensland 2006- 161 Mal Meninga Queensland 1980-1994
12 Dale Shearer Queensland 1985-1996 158 Johnathan Thurston Queensland 2005-
12 Darius Boyd Queensland 2008- 129 Michael O'Connor New South Wales 1985-1991
11 Billy Slater Queensland 2004- 96 Andrew Johns New South Wales 1995-2006
11 Michael O'Connor New South Wales 1995-2006 82 Darren Lockyer Queensland 1998-2011

Le record de participations est détenu par Darren Lockyer avec 36 matchs.

Stades[modifier | modifier le code]

À travers son histoire, plusieurs stades ont accueillis l'évènement. Le stade le plus utilisé étant celui du Suncorp Stadium de Brisbane avec 40 matchs accueillis suivi du Sydney Football Stadium de Sydney (14 matchs accueillis) et le Telstra Stadium de Sydney (avec 11 matchs accueillis).

Les différents stades ayant accueillis l'événement entre 1980 et 2013 sont :

Stade Ville Nombre de matchs Plus forte affluence Plus faible affluence
Suncorp Stadium
(Lang Park)
Brisbane 48 52,598 16,559
Sydney Football Stadium Sydney 14 41,955 16,910
Telstra Stadium
(Stadium Australia)
Sydney 21 88,336 55,421
Sydney Cricket Ground Sydney 6 42,048 20,242
Melbourne Cricket Ground Melbourne 3 87,161 25,105
ANZ Stadium Brisbane 2 49,441 47,989
Veterans Memorial Stadium Long Beach 1 (exhibition) 12,439 12,439
Olympic Park Melbourne 1 25,800 25,800
Telstra Dome Melbourne 3 56,021 50,967

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]