Staog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Staog fut le premier virus informatique écrit pour le système d'exploitation GNU/Linux. Il fut découvert à l'automne 1996. La faille qu'il exploitait fut réparée peu après. Depuis sa première apparition, il n'a plus été détecté.

Staog était capable d'infecter Linux en dépit de la séparation des privilèges qui demandent aux utilisateurs et aux programmes, avant toute opération critique, de se connecter en tant qu'utilisateur root. Ce virus exploitait une faille du noyau pour rester en mémoire et infecter des fichiers exécutables.

Étant donné qu'il s'appuyait sur des problèmes de fond, que des mises à jour corrigèrent et que sa méthode de reproduction était incertaine, Stoag disparut rapidement.

Staog fut écrit en assembleur par les hacker du groupe VLAD.

Voir Aussi[modifier | modifier le code]

Liens Externes[modifier | modifier le code]

source[modifier | modifier le code]