Stanley O'Neal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stanley O’Neal est né le 7 octobre 1951 à Roanoke (Alabama) et fut de 2002 et 2007 le PDG de Merrill Lynch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-fils d'un esclave, Stanley O’Neal habita jusqu'à 12 ans à Wedowee, un village dans l'Alabama. Sa famille déménagea à Atlanta, ce qui donna la possibilité à O’Neal de travailler chez General Motors. Il obtenu un diplôme de Bachelor à la General Motors Institute (actuellement la Kettering University), puis grâce à une bourse alla à l'Université de Havard, pour finir avec un MBA en 1978. Il changea d'entreprise pour Merrill Lynch en 1986, et gravi rapidement les échelons, pour terminer PDG entre 2002 et 2007.

À la fin de 2007, Merrill Lynch publia sa plus grande perte trimestrielle (8 milliard de Dollar), suite à la forte exposition de Merrill Lynch aux produits structurés et à l'immobilier. Néanmoins, le conseil d’administration accepta la démission de Stanley O’Neal de Merrill Lynch, et lui attribua une prime de départ de plus de 160 millions de dollars pour ses loyaux services. Certains critiquent la complaisance du conseil d’administration, étant donné le rôle qu'O'Neal a joué en exposant Merrill Lynch très fortement à l'immobilier, à travers des CDO notamment (Merrill Lynch fut le plus grand émetteur de CDO[1]). De plus, un an plus tard Bank of America acheta Merrill Lynch, alors que Merrill Lynch avait de sérieux problèmes de refinancement et était fortement affaibli par la crise des subprimes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.scribd.com/doc/28449111/The-Story-of-the-CDO-Market-Meltdown