Stanislav Gross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gross.
Stanislav Gross
Fonctions
5e président du gouvernement tchèque
Président Václav Klaus
Prédécesseur Vladimír Špidla
Successeur Jiří Paroubek
Ministre de l'Intérieur
Président du gouvernement Miloš Zeman
Vladimír Špidla
Prédécesseur Václav Grulich
Successeur František Bublan
1er vice-président du gouvernement
Président du gouvernement Vladimír Špidla
Prédécesseur Vladimír Špidla
Successeur Zdeněk Škromach
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Prague
Date de décès (à 45 ans)
Lieu de décès Prague
Nature du décès Sclérose latérale amyotrophique[1]
Nationalité tchèque
Parti politique Parti social-démocrate
Conjoint Šárka Grossová
Profession avocat

Signature

Stanislav Gross
Présidents du gouvernement tchèque

Stanislav Gross, né le à Prague et mort le dans la même ville[2], est un juriste et homme politique tchèque, membre du Parti social-démocrate tchèque (ČSSD) et président du gouvernement de la République tchèque du jusqu'à sa démission, le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Conducteur de locomotive à ses débuts, il devient membre du Parti social-démocrate tchèque (ČSSD) après la Révolution de velours de l'automne 1989. Élu député au Conseil national tchèque en 1992, il suit des études juridiques à l'université dont il sort diplômé en 1999.

Il effectue alors une ascension foudroyante au sein du Parti social-démocrate, devenant à trente ans à peine ministre de l'Intérieur en 2000. Il est nommé président du gouvernement le 26 juillet 2004 à la suite de la démission de Vladimír Špidla et entre en fonction le 4 août.

Se trouvant dans l'incapacité d'expliquer la provenance des fonds lui ayant permis l'achat d'un appartement de luxe, il est acculé à la démission en avril 2005 et remplacé par Jiří Paroubek comme chef du gouvernement. Il abandonne également la direction du Parti social-démocrate où lui succède provisoirement Bohuslav Sobotka. En septembre de la même année, il renonce à toute fonction politique.

En 2007, une nouvelle affaire éclate liée à la vente très avantageuse d'actions de la société Moravia Energo revendues au prix de 100 millions de couronnes tchèques (environ 4 millions d'euros) et au soudain enrichissement de Stanislav Gross. L'affaire est examinée par la police.

Il était employé par un cabinet d'avocats praguois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Former Czech prime minister Gross dies aged 45 », Reuters,‎
  2. [1]
  • (es) Stanislav Gross, article très détaillé publié par le (es) CIDOB mais l'information s'arrête au 1er novembre 2007.