Stanislas-Henri Rouart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri Rouart

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Henri Rouart par Degas

Nom de naissance Stanislas-Henri Rouart
Naissance 1833
Paris
Décès 2 janvier 1912
Paris
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités Artiste peintre, ingénieur, inventeur, collectionneur, mécène
Maîtres Corot, Millet
Mouvement artistique Impressionnisme

Œuvres réputées

La terrasse au bord de la Seine à Melun

Henri Rouart, de son vrai nom Stanislas-Henri Rouart (Paris 1833 - Paris 2 janvier 1912), est un ingénieur, industriel, artiste-peintre et collectionneur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève du lycée Louis-le-Grand à Paris, où il se lie d’amitié en classe de troisième avec Edgar Degas, Henri Rouart entre à l’École polytechnique et devient un ingénieur inventif. On lui doit, entre autres, le fameux « pneumatique » que l'on appelait « le petit bleu », système d'acheminement rapide du courrier à Paris dans des boîtes cylindriques propulsées par air comprimé dans un réseau souterrain de tuyauterie.

Rouart est capitaine d’artillerie pendant la guerre de 1870. Au cours du siège de Paris, où il dirige une batterie d'artillerie, il y retrouve son ami Degas, et ne le quittera plus.

À la cinquantaine, Rouart se consacre entièrement à sa passion de peintre. Ancien élève de Corot et de Millet, son art est proche des impressionnistes. Il participe à ce titre à des expositions à partir de 1868 et devient un collectionneur et un mécène reconnu de Delacroix, Courbet, Daumier, Millet, Corot, Manet, Berthe Morisot, Toulouse-Lautrec, Renoir, Puvis de Chavannes, Pissaro et Degas, entre autres.

Henri Rouart a été maire de la commune de La Queue-en-Brie dans le département du Val-de-Marne entre 1891 et 1912.

Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris[1].

Descendance[modifier | modifier le code]

Il est le père du peintre Ernest Rouart[2] et l'arrière-grand-père de l'écrivain et académicien Jean-Marie Rouart.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir sur le site des Amis et passionnés du Père-Lachaise.
  2. Époux de Julie Manet.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]