Stanisław Czaykowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stanisław Czaykowski

{{{alternative}}}
Date de naissance 10 juin 1899
Lieu de naissance La Haye, Hollande-Méridionale, Pays-Bas
Date de décès 10 septembre 1933 (à 34 ans)
Lieu de décès Monza, Lombardie, Royaume d'Italie
Nationalité Drapeau de Pologne Polonais
Années d'activité 1929-1933
Qualité Pilote automobile

Stanisław Czaykowski, également orthographié Stanislas Czaykowski ou Stanislaus Czaykowsky, né le 10 juin 1899 à La Haye et mort le 10 septembre 1933 à Monza est un pilote automobile et un membre de la noblesse polonaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stanisław Czaykowski naît à La Haye le 10 juin 1899. Pendant la Première Guerre mondiale, il se met au service de la France et entre dans l'infanterie. Au sortir du conflit, ses activités commerciales au Royaume-Uni lui permettent d'accroitreson patrimoine financier, ses richesses étant déjà importantes en raison de son origine noble[1].

Possédant sept Bugatti, il se lance en 1929 avec une Type 37A qu'il fait préparer à grands frais par l'usine, embauchant un mécanicien pour la circonstance. Tout au long de sa carrière de pilote, le comte Czaykowski reste fidèle à la marque de Molsheim. Sa première course est le Grand Prix du Comminges[1].

Dès 1930, il est présent aux Grands Prix de Saint Raphael, d'Oranie, de Lyon, de la Marne et du Comminges. En juin 1930, il acquiert une Type 35C qu'il étrenne au Grand Prix de France et utilise à nouveau l'année suivante en Tunisie et à Monaco. La Type 35C est alors remplacée par une Type 51 qui lui permet de s'imposer dès sa première sortie, à Casablanca où il obtient sa première victoire[1].

La Type 51 lui permet de réaliser quelques-uns de ses plus beaux résultats, troisième dans la Marne en 1931, vainqueur en Provence et au Comminges et troisième à Nîmes, Casablanca et en Lorraine (sur Type 35), en 1932[1].

Stanisław Czaykowski change de voiture au début de l'année 1933 et opte pour une Bugatti Type 54 avec laquelle il réalise le nouveau record du monde de l'heure à 213,842 km/h de moyenne sur le circuit de l'Avus, battant le record détenu détenu depuis avril 1932 par l'Anglais George Eyston à 210,392 km/h de moyenne sur une Panhard.

Deux semaines plus tard, sur ce même circuit, il participe à l’Avusrennen mais se heurte à Achille Varzi, lui aussi sur Type 54 et finit deuxième. Il renoue avec la victoire au British Empire Trophy, finit troisième à Dieppe, puis enchaîne une série de contre-performances. Présent pour le Grand Prix de Monza, en ouverture du Grand Prix d'Italie, Stanisław Czaykowski remporte la prémière manche éliminatoire. Pendant le dernier tour de cette manche, la Duesenberg de Carlo Felice Trossi casse un piston et 22 l d'huiles se répandent sur la piste. Le problème, bien que signalé, n'est pas résolu et, lors de la deuxième manche éliminatoire, Baconin Borzacchini et Giuseppe Campari, deux pilotes de premier plan, perdent le contrôle de leurs monoplaces après être passés sur cette même flaque d'huile. Bien que les deux hommes meurent, la course reprend avec la manche finale. Czaykowski réalise le record du tour dans la quatrième boucle ; il perd le contrôle de son véhicule au huitième tour (peut-être à cause de la flaque d'huile) et se tue dans la Vedano Curve. Le Grand Prix est interrompu au terme du quatorzième des vingt-trois prévus et reste connu comme le « dimanche noir de Monza »[1].

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Tableau synthétique des résultats de Stanisław Czaykowski aux 24 Heures du Mans[1]
Année Équipe no  Châssis Moteur Catégorie Équipier Départ Tours Distance Résultat
1932 Drapeau : Pologne Comte Czaykowski 16 Bugatti Type 55 Bugatti 2,3 l compresseur L8 D
(2,03,0 l)
Drapeau : France Ernest Friederich 16e 180 tours 2 428,56 km Abandon
(Fuite d'huile)
1932 Drapeau : Pologne Comte Czaykowski 23 Bugatti Type 51A Bugatti 1,5 l compresseur L8 E
(1,11,5 l)
Drapeau : France Jean Gaupillat 52 tours 701,584 km Abandon
(Électricité)

Notes et références[modifier | modifier le code]

(pl) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en polonais intitulé « Stanisław Czaykowski » (voir la liste des auteurs)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Palmarès de Stanisław Czaykowski au 24H du Mans », sur les24heures.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]