Stanišić (Sombor)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stanišić.
Stanišić
Станишић
L'église orthodoxe serbe de Stanišić
L'église orthodoxe serbe de Stanišić
Administration
Pays Serbie Serbie
Province Voïvodine
Région Bačka
District Bačka occidentale
Ville Sombor
Code postal 25 284
Démographie
Population 3 971 hab. (2011)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 56′ 24″ N 19° 09′ 55″ E / 45.94, 19.165345° 56′ 24″ Nord 19° 09′ 55″ Est / 45.94, 19.1653  
Altitude 103 m
Superficie 8 990 ha = 89,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte administrative de Serbie
City locator 14.svg
Stanišić

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir la carte topographique de Serbie
City locator 14.svg
Stanišić
L'église catholique du Nom-de-la-Sainte-Vierge-Marie

Stanišić (en serbe cyrillique : Станишић ; en hongrois : Őrszállás : en allemand : Donauwachenheim) est une localité de Serbie située dans la province autonome de Voïvodine et sur le territoire de la Ville de Sombor, district de Bačka occidentale. Au recensement de 2011, elle comptait 3 971 habitants[1].

Stanišić est officiellement classé parmi les villages de Serbie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village de Stanišić est situé au nord-est de la Serbie, dans la province autonome de Voïvodine et dans la région de Bačka. Il se trouve à quelques kilomètres de la frontière entre la Hongrie et la Serbie, entre les localités de Riđica, Gakovo, Svetozar Miletić et Aleksa Šantić. Il est situé à la limite du grand plateau de la Telečka (Telečka lesna zaravan), à environ 91 m au-dessus du niveau de la mer.

Histoire[modifier | modifier le code]

Stanišić est mentionné pour la première fois dans des documents datant de 1366 ; le village porte alors le nom de Paris. À cette époque et jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale, la commune et ses environs faisaient partie du Royaume de Hongrie. Néanmoins, suite à l’occupation ottomane de la Hongrie, aux XVIe et XVIIe siècles, et à cause des conditions rudes que subirent les habitants de la région, la localité fut complètement abandonnée.

Avec la libération de la Hongrie et la signature du traité de Karlowitz le 26 janvier 1699, l’administration autrichienne, sous les règnes de l’impératrice Marie-Thérèse et l’empereur Joseph, décida de repeupler les régions désertées et laissées à l’abandon après le départ des Turcs. Ainsi, le village fut habité progressivement par des paysans serbes, slovaques et hongrois puis, à partir du 1788, par des populations germanophones.

En 1918, conformément au traité de Trianon, le village fut rattaché au Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, même si la population était majoritairement non serbe (recensement de 1910 : 73 % de la population parlait allemand, 18 % hongrois et 8 % serbe.

La commune connut de nouveaux bouleversements démographiques au cours du XXe siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, les Allemands, qui constituaient les 2/3 de la population jusqu’en 1945, furent expulsés de la Yougoslavie. Le régime du Maréchal Tito les remplaça par 5 430 nouveaux habitants venus de Macédoine et de Croatie.

Durant les guerres de Yougoslavie des années 1990, le village accueillit des Serbes venus de Croatie, alors que des habitants d’origine croate furent contraints de partir pour la Croatie.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2002 2011
7 741 7 814 7 521 6 156 5 476 5 131 4 808[2] 3 971[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (2002)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Serbes 3 511 73,02
Croates 367 7,63
Hongrois 363 7,54
Yougoslaves 140 2,91
Bunjevci 24 0,49
Allemands 16 0,33
Macédoniens 9 0,18
Monténégrins 8 0,16
Musulmans 5 0,10
Slovaques 4 0,08
Slovènes 2 0,04
Roms 2 0,04
Bulgares 2 0,04
Russes 1 0,02
Bosniaques 1 0,02
Inconnus/Autres[3]

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Dimitrije Konjović (1888-1982), un officier de marine, un aviateur et un industriel autrichien puis yougoslave est né à Stanišić ; il a créé l'entreprise aéronautique Ikarus à Zemun, dans l'actuelle Serbie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (sr)(en)[PDF] « Recensement de la population, des ménages et des logements dans la République de Serbie 2011 », sur http://webrzs.stat.gov.rs, Site de l'Institut de statistiques de la République de Serbie,‎ 10 novembre 2011 (consulté le 6 avril 2013)
  2. (sr) Livre 9, Population, analyse comparative de la population en 1948, 1953, 1961, 1971, 1981, 1991 et 2002, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, mai 2004 (ISBN 86-84433-14-9)
  3. (sr) Livre 1, Population, origine nationale ou ethnique, données par localités, Institut de statistique de la République de Serbie, Belgrade, février 2003 (ISBN 86-84433-00-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]