Stalingrad (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stalingrad (homonymie).
Stalingrad
Auteur Theodor Plievier
Genre Roman de guerre
Version originale
Titre original Stalingrad
Éditeur original El libro libre
Langue originale Allemand
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Lieu de parution original Mexico
Date de parution originale 1945
Version française
Chronologie
Précédent Moscou Berlin Suivant

Stalingrad est un roman de l'écrivain allemand Theodor Plievier, paru en 1945. Il constitue le deuxième tome de la trilogie qu'a consacrée l'écrivain aux combats sur le Front de l'Est durant la Seconde Guerre mondiale, situé entre Moscou et Berlin. Sous une forme réaliste et dramatique, Plievier présente la chute de la 6e Armée au cours de la bataille de Stalingrad. Il expose notamment les souffrances des soldats de première ligne, des blessés et le contraste avec la vie des officiers de l'état-major du Generalfeldmarschall Friedrich Paulus. Les déboires qu'entraînèrent les ordres indiscutables comme "interdit de capituler !" („Kapitulation ausgeschlossen!“) ou "plutôt se faire tuer sur place que reculer !" („Wo ihr steht, da bleibt ihr!“) sont exposés sans détour et font de l'œuvre un plaidoyer contre la guerre. Le point de vue adopté par l'auteur demeure néanmoins braqué sur l'armée allemande, et ne prend pas position quant au sort des Soviétiques, seulement présentés comme étant les ennemis contre qui l'on essaye de survivre.