Stalactite de glace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stalactites de glace sur un arbre

Une stalactite de glace[1], appelée parfois stalactite glacée, est un pic de glace en forme de cône qui se forme lorsque l'eau tombe goutte à goutte ou ruisselle et se congèle sous l'effet du froid.

Formation[modifier | modifier le code]

Goutte d'eau se congelant.

La stalactite de glace se forme quand la glace ou la neige fondante fait ruisseler de l'eau d'une surface vers un coin (typiquement une toiture). Cette fusion est due à la chaleur du soleil ou toute autre source de chaleur (telle que celle s'échappant de l'intérieur d'un bâtiment chauffé), tandis que le regel se produit au contact d'une zone à la température inférieure à 0 °C (tel sous le rebord d'un toit où l'ombre ou le vent provoquent un refroidissement).

Sa croissance est causée par la diffusion thermique de la stalactite qui est en général dans un environnement plus froid, ce qui fait fondre sa surface plus chaude en une fine couche liquide ; une colonne d'air montante s'échappe de cette surface si bien que cette convection fait recongeler la couche. Si le processus de congélation et de décongélation se poursuit par apport continuel d'eau ruisselante, la stalactite glacée croît en longueur et en épaisseur[2]. Cette croissance peut atteindre un poids dangereux : elle peut endommager gravement l'intégrité structurelle de l'objet auquel elle est suspendue ou peut percer tout objet lors de sa chute, au point de tuer un homme.

Lorsque le processus de décongélation est plus important que celui de congélation, de l'eau liquide tombe de la stalactite sous forme de gouttes. Celles-ci peuvent former une stalagmite si elles atteignent une surface dont la température est inférieure à 0 °C.

Formes[modifier | modifier le code]

La « stalactite typique » est un cône généralement droit et pointu (forme naturelle de carotte), mais s'il y a du vent ou si l'eau tombe très lentement, elle peut s'arrondir ou s'incurver.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Terme impropre car sa formation est différente de celle de la stalactite typique des grottes. Les anglophones utilisent le terme de icicle ce qui signifie « pic de glace ».
  2. (en) « The point of icicles », PhysOrg,‎ 20 septembre 2006 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

liens externes[modifier | modifier le code]