Stade olympique de Sousse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade olympique de Sousse
{{#if:
Généralités
Adresse Sousse (Tunisie)
Coordonnées 35° 49′ 24″ N 10° 36′ 46″ E / 35.823333, 10.612778 ()35° 49′ 24″ Nord 10° 36′ 46″ Est / 35.823333, 10.612778 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 1973
Rénovation 1994
Extension 2001
Utilisation
Clubs résidents Étoile sportive du Sahel
Équipement
Surface Pelouse naturelle
Capacité 28 000[1]
Dimensions 105 m × 65 m

Géolocalisation sur la carte : Tunisie (administrative)

(Voir situation sur carte : Tunisie (administrative))
Stade olympique de Sousse

Le stade olympique de Sousse (الملعب الأولمبي بسوسة), inauguré en septembre 1973 par le match Étoile sportive du Sahel-Club africain (0-1), est le principal stade de football de Sousse (Tunisie).

Il accueille en son sein les rencontres disputées par l'équipe de football de la ville : l'Étoile sportive du Sahel (ESS). Durant de longues décennies, les footballeurs soussiens ne connaissaient que les surfaces en terre battue et ne connaissent les surfaces en gazon que lors de l'inauguration du stade d'une capacité d'accueil initiale de 10 000 places.

Il passe au fil des années à 15 000 places puis est à nouveau agrandi à l'occasion de la CAN 1994 avec 6 000 places supplémentaires pour atteindre une capacité de 21 000 places ; un tableau lumineux est installé par la même occasion. La toute dernière extension est réalisée en 1999 pour porter la capacité du stade à 28 000 places. À l'occasion des Jeux méditerranéens de 2001, il est procédé à un réaménagement de la tribune d'honneur qui passe d'une capacité de 70 à 217 places. Le stade doit encore être agrandi pour atteindre la capacité de 49 000 places ainsi que l'annonce le président de l'ESS Moez Driss en mai 2008[2].

Manifestations[modifier | modifier le code]

Depuis sa construction, le stade a accueilli certains matchs des manifestations suivantes :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Capacité des stades tunisiens (World Stadiums)
  2. (fr) « Moez Driss. Unis pour conserver le titre de champion ! », Étoile sportive du Sahel, 8 mai 2008