Stade olympique d'Athènes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade olympique d'Athènes
Ολυμπιακό Στάδιο Αθήνας
UEFA
UEFA Nuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svg
Généralités
Surnom(s) Stade Spyrídon Loúis, OAKA
Adresse 37 Avenue Kifissias
151 23 Maroúsi, Athènes
Coordonnées 38° 02′ 10″ N 23° 47′ 15″ E / 38.036092, 23.787633 ()38° 02′ 10″ Nord 23° 47′ 15″ Est / 38.036092, 23.787633 ()  
Construction et ouverture
Début construction 1979
Ouverture
Architecte Santiago Calatrava Valls (rénovation)
Rénovation 2002-2004 (Jeux olympiques)
Coût de construction 265 millions €EUR (rénovation)
Utilisation
Clubs résidents Panathinaïkos
AEK Athènes FC
Équipe de Grèce de football
Propriétaire Gouvernement grec
Administration OAKA
Équipement
Surface Pelouse naturelle
Capacité 69 618[1]
Affluence
record
75 263 (Olympiakos-Hambourg SV) (3 novembre 1982)
Dimensions 105 × 68 m

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Stade olympique d'Athènes  Ολυμπιακό Στάδιο Αθήνας

Le stade olympique d'Athènes (en grec : Ολυμπιακό Στάδιο Αθήνας) a été construit en 1982, puis a été complètement rénové pour accueillir les Jeux olympiques d'été de 2004. Il porte le nom de Spyrídon Loúis, vainqueur du premier marathon olympique de l'ère moderne. Il a une capacité de 69 618 places assises.

Le stade olympique fait partie du complexe olympique d'Athènes. Situé dans le quartier de Maroussi à Athènes, c'est le principal stade d'athlétisme des JO de 2004 : il accueille les cérémonies d'ouverture du 13 août 2004 et de clôture le 29 août 2004, ainsi que la finale du tournoi de football.

Le stade olympique a également été utilisé par le passé par les trois principaux clubs d'Athènes : l'Olympiakos Le Pirée, le Panathinaikos et le AEK Athènes FC. Panathinaikos a notamment employé le stade régulièrement depuis 2005 pour ses matches. Le stade est encore utilisé pour accueillir les matchs européens des clubs athéniens.

Historique[modifier | modifier le code]

1982-2002[modifier | modifier le code]

Le stade olympique est conçu en 1971et construit entre 1980 et 1982. Terminé dans les temps pour accueillir les championnats d'Europe d'athlétisme 1982, il est inauguré par le président grec Konstantinos Karamanlis le 8 septembre 1982. Le record d'affluence du stade olympique se monte à 75 263 spectateurs lors du match entre l'Olympiakos Le Pirée et Hambourg SV, le 3 novembre 1982.

Il accueille par la suite plusieurs événements, tel les jeux méditerranéens de 1991 et les championnats du monde d'athlétisme 1997, montrant qu'il est capable d'accueillir des événements sportifs majeurs malgré la défaite de la Grèce dans sa candidature pour l'organisation des Jeux olympiques d'été de 1996.

Depuis 2002[modifier | modifier le code]

Pour les Jeux olympiques d'été de 2004, le stade est complètement rénové. On lui ajoute un toit conçu par Santiago Calatrava, décision qui est controversée[réf. nécessaire]. Le toit est terminé juste avant l'ouverture des jeux, et le stade est officiellement rouvert le 30 juillet 2004.

Pendant les Jeux olympiques de 2004, il est configuré pour 71 030 places, bien que seulement 56 700 sièges aient été rendus publiquement disponibles pour les événements de d'athlétisme et pour la finale de football[réf. nécessaire].

Événements[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

Ce stade a accueilli plusieurs finales de coupe d'Europe :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]