Stade San Paolo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade San Paolo
{{#if:
UEFA
UEFA Nuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svgNuvola apps mozilla.svg
Généralités
Adresse Piazzale Vincenzo Tecchio
80125 Naples (NA), Italie
Coordonnées 40° 49′ 41″ N 14° 11′ 35″ E / 40.827967, 14.193008 ()40° 49′ 41″ Nord 14° 11′ 35″ Est / 40.827967, 14.193008 ()  
Construction et ouverture
Ouverture 6 décembre 1959
Architecte Carlo Cocchia, Luigi Corradi & Fabrizio Cocchia
Rénovation 1988-1990
Coût de construction 140 milliards de lires (1988-90)[1]
Utilisation
Clubs résidents SSC Naples
Propriétaire Ville de Naples
Équipement
Surface Pelouse naturelle
Capacité 67 500
Tribunes Travertin
Affluence
record
85 000 spectateurs
Dimensions 105 m × 68 m

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Stade San Paolo

Le stade San Paolo est un stade italien situé à Naples en Campanie en Italie. Il accueille les matchs du SSC Naples. Sa capacité était de 76 824 places mais elle fut réduite à 60 240 à la suite de rénovations et d'ne mise aux normes (sécurité…).

C'est le troisième plus grand stade italien après Milan et Rome, et c'est le 25e au niveau européen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit en 1959 par l'architecte Carlo Cocchia, il est baptisé initialement comme Stade du Soleil, il changea successivement de nom pour célébrer la tradition selon laquelle, San Paolo aurait atteint l'Italie en accostant dans la zone de l'actuel Fuorigrotta. La structure fut inaugurée le 6 décembre 1959, avec le premier match de championnat entre Naples et Juventus, terminée 2-1 pour les azzurri.

Le projet initial prévoyait seulement une bague, celle actuellement au niveau supérieur, mais sur des demandes spécifiques, il en fut ajouté une en inférieure, par-dessous le niveau routier. La capacité initiale était de 87'500 spectateurs debout. Les tribunes étaient en travertin, que ce soit dans la bague inférieure ou supérieure.

Le stade fut couvert à l'occasion de la Coupe du Monde en Italie en 1990 par le fils de l'Architecte Carlo Cocchia, Fabrizio, et a vu se dérouler la désormais légendaire élimination de l'Italie contre le chouchou des Napolitains, l'Argentin Diego Armando Maradona.

Alors que le club évolue en Serie C1, troisième échelon du football italien, au cours de la saison 2005-2006, le SSC Naples évolue alors devant 51'000 spectateurs de moyenne au stade San Paolo. C'est un record à ce niveau et la troisième meilleure moyenne du pays, toutes divisions confondues, derrière l'Inter et le Milan AC, deux clubs de Serie A.

En 2007, la capacité du stade a été réduite à 60'240 places pour augmenter la sécurité. Plusieurs travaux ont été exécutés pour l'adaptation du stade aux directives du décret Pisanu. Après une enquête réalisée en septembre de cette même année, les commissaires FIGC ont autorisé la tenue de rencontres de coupe d'Europe au stade.

Actuellement, le stade bénéficie d'une évaluation de 3 étoiles UEFA, à cause de son manque de modernisation qui fait de ce stade, l'un des plus "vieux" esthétiquement et technologiquement. Mais d'ici 5 à 10 ans, le stade sera renouvelé dans sa totalité, selon les paroles du maire de la ville de Naples, Luigi de Magistris et du président du club, Aurelio De Laurentiis.

Ils voulûrent aussi renommer le stade San Paolo du nom de Diego Maradona, idole du club et de la cité durant les années 1980. Mais les autorités italiennes refusèrent, au nom d'une loi obligeant les municipalités à attendre 10 ans après la mort d'une personnalité avant de pouvoir faire une telle action.

Événements[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]