Stade Jarry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jarry.
Stade Jarry
Stadium.svg
Jarry Park Montreal 1971.jpg

Le parc Jarry en 1971

Généralités
Nom complet
Stade Parc Jarry
Adresse
Coordonnées
Construction et ouverture
Ouverture
Férmeture
Utilisation
Clubs résidents
Expos de Montréal (1969-1976)
Propriétaire
ville de Montréal
Équipement
Surface
pelouse naturelle
Capacité
28 456 (1969)

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Point carte.svg

Le stade Jarry était un stade de baseball montréalais où jouaient les Expos de Montréal, la première équipe canadienne de la ligue majeure de baseball, de 1969 à 1976. Il a servi de résidence temporaire jusqu'à ce qu'un bâtiment avec un dôme puisse être construit. Il fut décidé de convertir le stade de trois mille sièges de Villeray en un parc de près de 30 000 sièges. Le stade est aujourd'hui appelé le stade Uniprix.

Le stade était composé d'une seule tribune allant du poteau de démarcation des fausses balles du champ gauche vers le poteau de démarcation du champ droit, avec une grande tribune extérieure dans le champ gauche. Au-delà du champ droit était une piscine dans le parc municipal, dans laquelle les coups de circuit étaient souvent frappés. Le stade était plutôt spartiate, vu qu'il était censé n'être qu'une résidence temporaire, quoiqu'il prit beaucoup plus longtemps pour construire le Stade olympique que les délais prévus. Il était aussi très ouvert aux conditions météorologiques, ce qui posait des problèmes en avril au début de la saison de baseball, lorsque des chutes de neige sont encore fréquentes, et à la fin septembre lorsque l'automne s'installe.

Bien que la distance du champ centre était indiquée à 420 pieds, en réalité elle mesurait 417 pieds au tout milieu de la zone, avec 420 pieds aux coins gauche et droit du champ centre.

Le stade fut utilisé pour divers événements après le départ des Expos en 1976. Graduellement, les installations furent converties en un stade de tennis, avec un coin de la cour situé sur le lieu de l'ancien pare-balles. Le stade fut renommé en l'honneur de Jean-Paul II pour marquer sa visite à Montréal et au parc le 11 septembre 1984 ; de nouveau le stade changea de nom pour stade Du Maurier en 1987. Il est depuis appelé le stade Uniprix.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]