Stade Ghazi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

34° 31′ 06.71″ N 69° 11′ 37.36″ E / 34.5185306, 69.1937111 () Le stade Ghazi (en pachtou : غازی لوبغالی ; en farsi : ورزشگاه غازى) est un stade multifonctionel et le stade national d'Afghanistan, situé à Kaboul. Construit et inauguré en 1923, il peut accueillir jusqu'à 31 000 personnes. Il est appelé « ghazi » (héros) en l'honneur d'Amanoullâh Shâh, padshah d'Afghanistan de 1919 à 1929, considéré comme un héros après que l'Afghanistan a retrouvé son indépendance au traité de Rawalpindi, à l'issue de la troisième guerre anglo-afghane. Il a été restauré et ouvert à nouveau au public le 15 décembre 2011, à l'occasion d'une compétition d'athlétisme[1].

Le premier match international joué au stade Ghazi est un match de football opposant l'Afghanistan à l'Iran, le 1er janvier 1941, qui s'est soldé par un match nul sur le score de 0 à 0. Pendant les années 1990, le stade a été utilisé par le gouvernement taliban pour les exécutions capitales et d'autres châtiments spectaculaires (amputation, flagellation, etc.)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Afghan stadium once used as taliban execution ground remodeled, reopened », latimes.com, le 15 décembre 2011.
  2. « Afghanistan : exécution au stade », Libération, le 2 mai 1998.