Stade George-V

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade George-V
Stadium.svg
George V(Mauritius).jpg
Généralités
Nom complet
Ram Ruhee National Stadium
Adresse
Rue Barry, Curepipe
Maurice
Coordonnées
Construction et ouverture
Début construction
1954
Ouverture
1955
Rénovation
2003, 2009-2012
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
6 200

Géolocalisation sur la carte : Maurice

(Voir situation sur carte : Maurice)
Point carte.svg

Le stade George-V est un stade de football de Maurice. Il est situé à Curepipe et dispose d'une capacité de 6 200 personnes[1]. Il s'agit du stade hôte de l'équipe de Maurice de football, ainsi que des clubs Curepipe Starlight et AS de Vacoas-Phoenix.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Mauritius Sport Association décide en 1954 de construire le premier stade moderne de l'île sur le terrain du stade Barry loué par le conseil municipal de Curepipe. Construit par la compagnie Jacques Noël, qui reçoit 80% des recettes, le stade, inauguré en 1955[2], reçoit alors toutes les rencontres du championnat ainsi que les matchs internationaux[3]. Il peut alors accueillir 20 000 spectateurs lors de certains derbys[4].

En novembre 2002, des travaux d'un montant de 125 millions de roupies sont engagés pour rénover le stade en vue de l'accueil des Jeux des îles de l'océan Indien 2003[5]. Les travaux, qui coûtent finalement 135 millions de roupies, portent sur la couverture des premières et troisièmes tribunes, la capacité de l'équipement est de 6 200 places pouvant être portée à 10 000 dans le futur[6]. Le 9 août 2003, le stade rénové est inauguré par le premier ministre Anerood Jugnauth et il accueille ses premières compétitions de football le 28 août lors d'une rencontre entre Madagascar et les Seychelles[6].

La pelouse n'étant plus équipée de drains suite aux travaux de rénovation, le stade se révèle alors souvent impraticable les jours de pluies[7]. En 2009, les travaux de réfection de la pelouse et du système de drains débutent, des projecteurs doivent être également installés pour une mise aux normes internationales du stade[8],[9]. Ces travaux durent pendant deux et demi et l'enceinte est de nouveau opérationnelle en avril 2012. Elle change également de nom et s'appelle désormais le Ram Ruhee National Stadium[10] en mémoire du fondateur du comité olympique mauricien mort en 2008[11].

Structure et équipements[modifier | modifier le code]

La capacité du stade est de 6 200 places. Il comprend une tribune première de 4 000 places le long de la rue de Barry et une tribune troisième de 2 200 places le long du boulevard Victoria[12].

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le stade accueille les rencontres de l'équipe de Maurice de football, ainsi que des clubs Curepipe Starlight et AS de Vacoas-Phoenix[13]. Des rencontres de rugby à XV de l'équipe nationale se disputent également dans l'enceinte[14].

Les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux des îles de l'océan Indien 1985 se déroulent dans cette enceinte[5] ainsi que les rencontres du tournoi de football des jeux 1985 et 2003.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fussballtempel.net/caf/MRI.html
  2. « La naissance et l'histoire du football mauricien », sur fr.fifa.com, FIFA,‎ 4 avril 2013 (consulté le 21 avril 2013)
  3. Calvini 2006, p. 141
  4. Calvini 2006, p. 163
  5. a et b « Reconstruction du plus vieux stade de football de Maurice », sur panapress.com, Panapress,‎ 30 novembre 2002 (consulté le 21 avril 2013)
  6. a et b « Un véritable bijou », sur lexpress.mu, L'Express,‎ 10 août 2003 (consulté le 21 avril 2013)
  7. « Toujours la même rengaine », sur lexpress.mu, L'Express,‎ 6 mars 2006 (consulté le 21 avril 2013)
  8. Qadeer Hoybun, « Infrastructures sportives : des stades new-look pour 2010 », sur lematinal.com,‎ 22 septembre 2009 (consulté le 21 avril 2013)
  9. « Stade George V…Grosses accumulations d’eau », sur mmsd.mu, Le Week End,‎ 8 août 2010 (consulté le 21 avril 2013)
  10. « New George V Stadium : La réouverture annoncée pour avril », sur lemauricien.com,‎ 31 mars 2012 (consulté le 21 avril 2013)
  11. [PDF] « Ram Ruhee un grand du sport africain s’en est allé », ACNOA Magazine,‎ février 2009, p. 36 (lire en ligne)
  12. « 400 mètres pour gagner les vestiaires », sur 5plusltd.com, 5-Plus Dimanche,‎ 15 juin 2003 (consulté le 21 avril 2013)
  13. (en) « World Stadiums - Stadiums in Mauritius », sur worldstadiums.com (consulté le 21 avril 2013)
  14. « Rugby : Maurice entre en scène dimanche face au Cameroun », sur lemauricien.com,‎ 18 juillet 2012 (consulté le 21 avril 2013)

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Claude Calvini, Île Maurice Évolution sociétale et Structures du mouvement sportif entre Communautés et Communalisme 1945-1985, t. 1, Université de la Réunion Faculté des lettres et sciences humaines,‎ octobre 2006, 473 p. (lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article