Staël von Holstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Croy (homonymie).
Image représentant deux personnes Cette page explique l’histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Croÿ.
Famille Staël von Holstein
Armes de la famille.
Armes de la famille : Famille Staël von Holstein
Blasonnement d'argent à huit tourteaux de gueules posés en orle
Période XIIe siècle-XIXe siècle
Pays ou province d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne, Westphalie
Allégeance Drapeau de l'Estonie Estonie
Drapeau de la Suède Royaume de Suède
Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Drapeau de la France France
Charges ambassadeur, orientaliste, écrivain, peintre
Fonction(s) militaire(s) officiers supérieurs et généraux, magistrats, hommes politiques

La famille Staël von Holstein ou von Staël-Holstein est une famille de la noblesse immémoriale allemande originaire de Westphalie qui a suivi les chevaliers teutoniques en Livonie dont une branche a essaimé au XVe siècle sur les rives de la Baltique, en Suède, dans l'Empire russe, puis en France. Ses représentants les plus fameux en France, sont Madame de Staël (née Necker) et le peintre Nicolas de Staël.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille prend son origine en Westphalie, puis le château d'Holstein, près de Hombourg dans le Hesse-Nassau, est en sa possession. Les Staël combattent en Livonie et y acquièrent des domaines seigneuriaux. La Livonie étant passée sous domination suédoise au XVIe siècle, met les Staël von Holstein au service de la couronne suédoise. Ils sont inscrits au registre de la noblesse suédoise, le 16 octobre 1652, à la Riddarhuset et font partie de la haute noblesse. Trois lignées sont élevées au titre de baron: celle d'Otto Wilhelm Staël von Hosltein en 1719, celle de Georg Bogislaus Staël von Holstein en 1731 (éteinte en 1763), celle d'Erik Magnus Staël von Holstein en 1788. Cette dernière s'installe en France à la fin du XVIIIe siècle, puis au début du XIXe siècle et s'éteint.

Les provinces de Livonie (en partie en Estonie actuelle et en Lettonie actuelle) et d'Estland (en partie en Estonie actuelle) deviennent le gouvernement de Livonie et le gouvernement d'Estland lorsqu'elles passent sous l'administration de l'Empire russe au début du XVIIIe siècle, ce qui est confirmé par la paix de Nystad en 1721. Les Staël, comme les autres familles de la noblesse, dite aujourd'hui noblesse germano-balte, se voient confirmer leurs privilèges et leurs titres par les assemblées de la noblesse de Livonie et d'Estland, et la langue administrative de ces provinces demeure l'allemand, jusqu'en 1918. L'empereur Alexandre II de Russie reconnaît aussi en 1869 leur titre de baron balte, pour l'Empire. Des membres de la branche russe émigrent en France après la révolution de 1917, dont le futur peintre Nicolas de Staël.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Portrait du baron de Staël

Anciens domaines[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Armoiries suédoises de la famille
  • (de) Anton Fahne, Geschichte der Herren Staël von Holstein, 1871, Cologne

Voir aussi[modifier | modifier le code]