St Margaret-at-Cliffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
St Margaret-at-Cliffe
Image illustrative de l'article St Margaret-at-Cliffe
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Kent
Géographie
Coordonnées 51° 09′ 13″ N 1° 22′ 17″ E / 51.1536, 1.371451° 09′ 13″ Nord 1° 22′ 17″ Est / 51.1536, 1.3714  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kent

Voir sur la carte administrative du Kent
City locator 14.svg
St Margaret-at-Cliffe

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

Voir sur la carte administrative d'Angleterre
City locator 14.svg
St Margaret-at-Cliffe

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
St Margaret-at-Cliffe

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
St Margaret-at-Cliffe

St Margaret-at-Cliffe est un village constitué de trois hameaux, situé juste à côté de la route du littoral entre Deal et Douvres dans le Kent, en Angleterre. Le cœur du village est à environ 3 km de la mer avec la zone résidentielle de Nelson Park situé plus à l'intérieur et de la baie de St. Margaret située le long et au-dessous du nord des falaises de South Foreland.

Des nageurs qui traversent la Manche et les câbles téléphoniques sous-marins partent de la baie St. Margaret. La falaise au-dessus est le lieu où le soleil est supposé illuminer le Royaume-Uni en premier chaque matin. À l'extrémité nord de la baie, il y a le point Leathercote (parfois orthographié point Leathercoat), où est érigé un monument aux morts commémorant la Patrouille de Douvres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant la Seconde Guerre mondiale la plupart des habitants ont été déplacés et des canons et leurs servants ont pris leur place. La plupart des canons étaient des canons anti-aériens, mais il y avait de plus petits canons destinés à empêcher une invasion allemande depuis la côte française. Il y avait deux canons de 15 pouces (380 mm) appelé «Jane» et «Clem». Il y avait aussi les deux célèbres canons navals BL de 14 pouces Mk VII appelés «Winnie» et «Pooh», qui provenaient du cuirassé HMS King George V. À une occasion, lorsque Winston Churchill était en visite, il est dit que "Winnie" a fait feu et que l'officier en charge de celui-ci salua et dit, «un coup direct, Monsieur». «Sur quoi?" s'enquit Winston, "Euh - la France, Monsieur". Il y avait un faux canon en bois semblable à "Pooh" mais il n'a évidemment pas trompé les Allemands, la légende veut qu'ils auraient largué une bombe en bois.[réf. nécessaire]

L'église paroissiale a souffert d'un coup direct de canons allemands situés à Calais, mais le seul dommage a été la destruction d'un vitrail dédié à John Knott, gardien de phare du phare de South Foreland.

Sir Peter Ustinov était stationné dans le village pendant la Seconde Guerre mondiale et l'a tellement aimé qu'il a acheté une maison sur la falaise après la guerre. La maison est maintenant détenue par Miriam Margolyes, les deux ayant cherché à récolter des fonds pour la nouvelle salle des fêtes.

À l'autre extrémité de la plage, il y a des chalets, deux sont la propriété de Noël Coward et de Ian Fleming.

Réduction des émissions de carbone[modifier | modifier le code]

Depuis mars 2008, St-Margaret-at-Cliffe a commencé un processus pour devenir un village neutre vis-à-vis des émissions de carbone. Les habitants visent, au travers un mélange de réduction des émissions, comme par exemple en améliorant l'isolation de leurs maisons (pour réduire l'énergie utilisée pour le chauffage) et l'installation de sources d'énergie renouvelables pour réduire leurs émissions de dioxyde de carbone à un niveau qui est compensé par la plantation d'arbres et d'autres moyens de neutralisation du carbone.

Cette initiative a été lancée par la construction d'un centre de conférence durable dans le Pines Gardens ("jardins des pins") (situé à St Margarets Bay). Ce bâtiment a été presque entièrement construit à partir de matériaux durables ou recyclés par la Fondation Cleary. Les administrateurs de la Fondation Cleary font partie de ceux qui pousse le village à devenir neutre vis-à-vis du carbone.

La production d'énergie verte dans le village a démarré en 1929, lorsque le moulin à vent de St. Margaret a été construit pour produire de l'électricité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]