St John's College (Cambridge)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
St John's College
Image illustrative de l'article St John's College (Cambridge)

Nom complet The College of St John the Evangelist of the University of Cambridge
Fondateur Lady Margaret Beaufort
Origine du nom The Hospital of St John the Evangelist
Date 1511
Collèges sœurs Balliol College, Oxford
Trinity College, Dublin

Alternative textuelle
Armes
Devise Souvent me Souvient

Localisation St John's street, Cambridge
Site internet www.joh.cam.ac.uk/

St John's College est un des 31 collèges de l'université de Cambridge au Royaume-Uni. Son nom officiel complet est The Master, Fellows and Scholars of the College of St John the Evangelist in the University of Cambridge[1]. Parmi les alumni du collège, on retrouve neuf lauréats du prix Nobel, six premiers ministres, trois archevêques, deux princes, et trois saints[2].

Il a été fondé en 1511 par Margaret Beaufort, comtesse de Richmond et de Derby, mère d'Henri VII d'Angleterre. Les buts du College, tel que défini dans ses statuts, sont la promotion de l'éducation, de la religion, de l'étude et de la recherche. St John's College est une organisation caritative (charity) selon le droit anglais[3]. Avec 135 enseignants associés (fellows), 530 étudiants et 300 doctorants, il est le deuxième plus important collège de Cambridge. Il est jumelé avec le Balliol College d'Oxford et le Trinity College de Dublin. St John's College abrite le Choir of St John's College, Cambridge (en).

En 2011, le College a célébré ses 500 ans d'existence, un événement marqué par la visite de la reine Elisabeth II d'Angleterre et du prince Philip[4].

Devise de St John's College[modifier | modifier le code]

La devise du collège, écrite en ancien français, est souvent me souvient. Elle a trois significations : je me souviens souvent, pense souvent à moi et je passe souvent dessous. Le collège partage cette devise avec le Christ's College de Cambridge et le Lady Margaret Hall d'Oxford.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tour d'entrée et chapelle.

Le College a été fondé sur le site de l'Hospital of St John datant du XIIIe siècle à Cambridge. Ce site a été suggéré par John Fisher, évêque de Rochester et chapelain de Margaret Beaufort. Cependant, Margaret Beaufort meurt sans avoir mentionné dans son testament la fondation de St John's, et c'est principalement à Fisher que l'on doit la fondation du collège. Il a obtenu l'approbation du roi Henri VIII d'Angleterre, du Pape par l'intermédiaire de Polydore Virgile, et de l'évêque d'Ely pour la suppression de l'hôpital et sa conversion en collège. Le collège a reçu sa charte le 9 avril 1511.

Des complications sont survenues pour recevoir l'argent de la succession de Margaret Beaufort et ce n'est que le 22 octobre 1512 qu'un codicille est obtenu de l'archevêque de Canterbury. En novembre 1512, la Court of Chancery permet aux exécuteurs testamentaires de Margaret Beaufort de donner l'argent destiné à la fondation du collège. Les bâtiments de l'ancien hôpital ne pouvaient pas être réparés en raison de leur état, au contraire de la chapelle qui a été incorporée dans le nouveau collège. Des cuisines et une grande salle ont été ajoutées, et une imposante porte en forme de tour a été érigée pour abriter le College Treasury. Les portes étaient fermées chaque jour au crépuscule, protégeant la communauté religieuse du monde extérieur.

Bâtiments et terrains[modifier | modifier le code]

The Great Gate (1516)
La Grande Porte distinctive de St John's suit un modèle typiquement contemporain qui avait été également employé à Christ's College et à Queens' College. La tour est crénelée et ornée des armes de Margaret Beaufort. Au-dessus, ses emblèmes sont représentés : la rose rouge de Lancaster et la herse (Portcullis). Les armes du College sont entourées de curieuses créatures connues sous le nom de Eale, des animaux mythiques avec un corps d'antilope, une queue d'éléphant, une tête de chèvre et des cornes pivotantes. Au-dessus des armes, dans une niche, se trouve la figure de saint Jean l'Évangéliste, un aigle à ses pieds et un calice dans les mains. Les portes datent de 1665-1666, et la voûte en éventail au-dessus a été construite par William Swayne, le master mason de la King's College Chapel[5].
Porte principale sur St John's street.
Première cour (1511–1520)
On entre dans la première cour par la Grande Porte donnant sur St John's street. Son architecture est très variée. Elle a été construite entre 1511 et 1520 à partir de l'ancien hôpital. Bien qu'elle ait progressivement été modifiée, la partie est a gardé l'apparence qu'elle avait lors de son érection au XVIe siècle[6]. La façade sud a été refaite en 1772-76 dans un style géorgien par l'architecte local James Essex. Celui-ci voulait ainsi moderniser l'entièreté de la cour dans le même style mais le projet a été abandonné. Les plus importantes modifications à la construction Tudor d'origine sont les aménagements victoriens des années 1860 qui ont abouti à la destruction de la chapelle médiévale et à la construction de nouveaux bâtiments plus larges. La nouvelle chapelle édifiée par l'architecte George Gilbert Scott intègre à l'intérieur certains éléments de l'ancienne construction. C'est le plus haut édifice de Cambridge. Une partie de cette première cour a été utilisée comme prison en 1643 lors de la première révolution anglaise. Lors de la visite d'Élisabeth II, en avril 2011, un nouvel accès à la première cour, passant près des ruines de l'ancienne chapelle, a été inauguré par la reine.
Le Dining Hall en 2005.
Pershore Abbey.
Dining Hall (1511–1516, agrandi en 1863)
Le Hall possède une toiture avec une charpente apparente, peinte en noir et en or, et décorée avec les emblèmes et la devise des fondateurs du collège. Les murs sont recouverts de lambris datant de 1528-1529. Le Hall comporte à son extrémité un écran surmonté des armes royales. En 1863, la salle a été agrandie, passant de cinq à huit baies, selon les plans de l'architecte George Gilbert Scott. Deux fenêtres sont ornées des vitraux héraldiques qui datent du XVe siècle au XIXe siècle[7]. En 1564, la reine Élisabeth I est entrée à cheval dans la salle durant une visite d'état à Cambridge[8].
Chapelle du St John's College.
Chapelle (1866-9, Sir George Gilbert Scott)
L'entrée de la chapelle du St John's College se situe à l'angle nord-ouest de la Première Cour, et a été construite entre 1866 et 1869 pour remplacer l'ancienne chapelle médiévale du XIIIe siècle plus petite. Lorsqu'en 1861, l'administration du collège décida de construire un nouveau bâtiment, Sir George Gilbert Scott a été pris comme architecte. Il venait alors de terminer un projet similaire au collège d'Exeter d'Oxford, pour lequel il s'était inspiré de la Sainte-Chapelle à Paris.

Henry Hoare promit d'offrir 3000£ pour financer la construction de la nouvelle chapelle et de payer en plus 1000£ par an si une tour était ajoutée au projet initial de Scott, qui comprenait uniquement une petite flèche. Cependant, Henry Hoare mourut dans un accident de train, sans avoir effectué la donation des 3000£. La tour s'inspire de celle de Pershore Abbey (en)[9].

Deuxième cour le soir.
Deuxième cour (1598–1602)
La deuxième cour a été construite de 1598 à 1602. La construction a commencé en 1598 selon les plans de Ralph Symons de Westminster et Gilbert Wigge de Cambridge. Leurs dessins architecturaux originaux sont conservés dans la bibliothèque du collège[10]. Ils constituent les plus anciens plans conservés des collèges d'Oxford et de Cambridge. Les travaux ont été financés par Marie Talbot, comtesse de Shrewsbury. Ses armes et sa statue sont placées depuis 1671 aux-dessus de la porte ouest de la cour. Les oriel-windows de la cour sont caractéristiques, tout comme la Shrewsbury Tower, construite comme un rappel de la Grande Porte du collège. Derrière les oriels du côté nord, se situe la Long Gallery. C'est dans cette salle que fut signé le traité entre la France et l'Angleterre établissant le mariage du roi Charles Ier d'Angleterre et la reine Henriette de France.
Cour de la chapelle (1938 Sir Edward Maufe)
Située à l'ouest de la tour de la chapelle. Elle a été construite en même temps que la cour nord et la Forecourt pour agrandir de manière signifiante la taille du collège. Un autre plan avait été soumis par Maufe qui impliquait la destruction de la Master's Lodge, la remplaçant par une nouvelle cour.
Cour nord (1938 Sir Edward Maufe)
Elle est située au nord de la cour de la chapelle.
Forecourt (1938 Sir Edward Maufe)
Elle est située à l'est de la cour de la chapelle, face à St John's Street. Elle est utilisée comme parking pour les fellows, et sert également d'entrée de nuit du collège.
Old Library du St John's College.
Bibliothèque du collège (1624)

Chœur du St John's College[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Masters du St John's College[modifier | modifier le code]

Nom Entrée en fonction Fin de la fonction
Robert Shorton 9 avril 1511 juillet 1516
Alan Percy juillet 1516 novembre 1518
Nicholas Metcalfe décembre 1518 4 juillet 1537
George Day 27 juillet 1537 6 juin 1538
John Taylor 4 juillet 1538 10 mars (?) 1546
William Bil 10 mars 1546 10 décembre 1551
Thomas Lever 10 décembre 1551 28 septembre (?) 1553
Thomas Watson 28 septembre 1553 12 mai (?) 1554
George Bullock 12 mai 1554 20 juillet 1559
James Pilkington 20 juillet 1559 19 octobre (?) 1561
Leonard Pilkington 19 octobre 1561 11 mai (?) 1564
Richard Longworth 11 mai 1564 17 décembre (?) 1569
Nicholas Shepherd 17 décembre 1569 21 juillet (?) 1574
John Still 21 juillet 1574 1577
Richard Howland 21 juillet 1577 25 février (?) 1587
William Whitaker 25 février 1587 4 décembre 1595
Richard Clayton 22 décembre 1595 2 mai 1612
Owen Gwyn 16 mai 1612 1634
William Beale 20 février 1634 1644
John Arrowsmith 11 avril 1644 mai 1653
Anthony Tuckney 3 juin 1653 25 juin (?) 1661
Peter Gunning 5 juin 1661 6 mars 1670
Francis Turner 11 avril 1670 3 décembre (?) 1679
Humphrey Gower 3 décembre 1679 27 mars 1711
Robert Jenkin 13 avril 1711 7 avril 1727
Robert Lambert 21 avril 1727 24 janvier 1735
John Newcome 6 février 1735 10 janvier 1765
William Samuel Powell 25 janvier 1765 19 janvier 1775
John Chevallier 1 février 1775 14 mars 1789
William Craven 29 mars 1789 28 janvier 1815
James Wood 11 février 1815 23 avril 1839
Ralph Tatham 7 mai 1839 19 janvier 1857
William Henry Bateson 2 février 1857 mars 1881
Charles Taylor 12 avril 1881 12 août 1908
Sir Robert Forsyth Scott 21 août 1908 18 novembre 1933
Ernest Alfred Benians 7 décembre 1933 13 février 1952
James Mann Wordie 13 décembre 1952 1959
John Sandwith Boys Smith 1959 1969
Philip Nicholas Seton Mansergh 1 octobre 1969 12 juillet 1979
Francis Harry Hinsley 1979 31 juillet 1989
Robert Aubrey Hinde 1989 1994
Peter Goddard 1994 5 janvier 2004
Richard Nelson Perham 5 janvier 2004 30 septembre 2007[11]
Chris Dobson octobre 2007 44e et actuel Master[11]

Les dates jusqu'au 13 décembre 1952 sont reprises de A History of the County of Cambridge...[12] La plupart des dates postérieures sont reprises du magazine du collège, The Eagle.

Références et ressources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. A History of St John's College, Cambridge, Tim Rawle Associates, Cloister Press, p. 1.
  2. « Site du collège » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-04-01.
  3. St John's College Cambridge, Annual Report and Accounts for the year ended 30 June 2007.
  4. BBC News Cambridgeshire.
  5. A History of St John's College, Cambridge, Tim Rawle Associates, Cloister Press, p. 10.
  6. A History of St John's College, Cambridge, Tim Rawle Associates, Cloister Press, p. 3.
  7. [1]
  8. John Nichols, The Gentleman's Magazine, no. 43, p. 22 [2].
  9. A History of St John's College, Cambridge, Tim Rawle Associates, Cloister Press, p. 11.
  10. A History of St John's College, Cambridge, Tim Rawle Associates, Cloister Press, p. 13.
  11. a et b http://www.admin.cam.ac.uk/news/press/dpp/2007032013 The Election of Chris Dobson as Master (University of Cambridge Press Release).
  12. http://www.british-history.ac.uk/report.aspx?compid=66654 A History of the County of Cambridge and the Isle of Ely, vol. 3, 1959 (éditeur : J. P. C. Roach).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Baker, Thomas, History of the College of St. John the Evangelist, Cambridge, edited by John E.B. Mayor, 2 vols.; Cambridge University Press, 1869 (reissued by the publisher, 2009; ISBN 978-1-108-00375-9)
  • Crook, Alec C., From the foundation to Gilbert Scott. A history of the buildings of St John's College, Cambridge 1511 to 1885; Cambridge, 1980.
  • Crook, Alec C., Penrose to Cripps. A century of building in the College of St John the Evangelist, Cambridge; Cambridge, 1978.
  • Henry, N.F.M. & Crook, A.C. (eds), Use and Occupany of Rooms in St John's College. Part I: Use from Early Times to 1983; Cambridge, 1984.
  • James, M.R., A Descriptive Catalogue of the Manuscripts in the Library of St John's College, Cambridge; Cambridge University Press, 1913 (reissued by the publisher, 2009; ISBN 978-1-108-00310-0)
  • Miller, Edward, Portrait of a College. A history of the College of Saint John the Evangelist in Cambridge; Cambridge University Press, 1961 (reissued by the publisher, 2009; ISBN 978-1-108-00354-4)
  • Mullinger, James Bass, St. John's College; (University of Cambridge College Histories) London, 1901.
  • Pevsner, Nikolaus, The Buildings of England. Cambridgeshire; 2nd ed.; Harmondsworth, 1970; pp. 148–149.
  • (en) Roach, J. P. C. (éd.), « The colleges and halls: St. John's », A History of the County of Cambridge and the Isle of Ely: Volume 3: The City and University of Cambridge, Institute of Historical Research,‎ 1959 (consulté le 29 October 2012).
  • Willis, Robert & John Willis Clark, The Architectural History of the University of Cambridge. And of the Colleges of Cambridge and Eton; Vol. II; Cambridge, 1886. pp. 263–271.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]