Stéphen Alexis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stéphen Mesmin Alexis (1889-1962), diplomate, enseignant, historien, journaliste et écrivain haïtien.

Stéphen Alexis est né aux Gonaïves le 29 novembre 1889.

Il se marie avec Lydie Nuñez, originaire de la République dominicaine. Ils auront un fils, Jacques Stéphen Alexis, né en 1922, qui deviendra médecin et écrivain.

Stéphen Alexis est mort en exil sous le régime de François Duvalier le 15 août 1962 à Caracas au Venezuela.

Journaliste[modifier | modifier le code]

Stéphen Alexis collabore à plusieurs journaux, "Le Matin" dès 1908, dont il deviendra le rédacteur en chef. Il dirige le périodique "L'Artibonite", publié aux Gonaives et écrit pour "La Presse" et dans "Haïti Miroir".

Diplomate[modifier | modifier le code]

En 1926, il est nommé consul général à Anvers en Belgique et l'année suivante, il est chargé d'affaires à Bruxelles. Stéphen Alexis est nommé conservateur du Musée national de 1938 à 1941 et chef de la section des Relations extérieures. Il est nommé délégué permanent à l'ONU en février 1948. L'année suivante, il est nommé représentant d'Haïti à la Commission intérimaire des Nations unies. Il se présente en tant qu'ambassadeur et envoyé extraordinaire à la prestation de serment du président Frondizi en Argentine, sous la présidence de François Duvalier[1].

Écrivain[modifier | modifier le code]

Il écrivit un recueil de récits autobiographiques sous le titre "Le Nègre Masqué" avec pour sous-titre : "Tranche de vie haïtienne". Cet ouvrage témoigne de l'occupation américaine de son pays de 1915 à 1934.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • "Le Nègre masqué, tranche de vie haïtienne". Port-au-Prince: l'Imprimerie de l'État, 1933. Réédition Port-au-Prince: Éditions Fardin, 1980.
  • "À la source des délices"

Ouvrages historiques[modifier | modifier le code]

  • "Abrégé d'histoire d'Haïti, 1924-1936", cours moyen, cours élémentaire. Port-au-Prince: s.n., 1942.
  • "Abrégé d'histoire d'Haiti, 1492-1946", cours élémentaire et moyen à l'usage des candidats au certificat d'études primaires. Port-au-Prince: Deschamps, 1946.
  • "Toussaint Louverture, libérateur d'Haïti". s.n. Vers 1947.
  • "Introduction à l'instruction économique morale et civique", cours technique à l'usage des lycées et collèges. Port-au-Prince: Imprimerie de l'État, 1953.
  • "À la conquête de l'indépendance du Venezuela". (manuscrit inachevé).

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Stéphen Alexis