Stéphane Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie.
Stéphane Marie en 2012.

Stéphane Marie, né en 1960 à Barneville-Carteret dans la Manche[1],[2] est un animateur de télévision français.

Il a étudié le cinéma aux beaux-arts d'Orléans. Après avoir travaillé comme décorateur de théâtre, il décide de se réorienter sur le tard vers le jardinage. À partir de 1998, il présente sur La Cinquième une émission de 13 minutes sur le jardinage. Il est aujourd'hui le rédacteur en chef et présentateur de cette émission de cinquante minutes de France 5, Silence, ça pousse !, qu'il présente en duo avec Noëlle Bréham depuis 2002, au sein même du jardin de la maison qu'il a hérité de son oncle à Saint-Pierre-d'Arthéglise près de Barneville[2]. Il a également réalisé quelques films et livres sur le jardinage, qui sont disponibles en librairie et dans certaines jardineries. Il réalise également, de façon gratuite et avec l'aide de son équipe, des réaménagements de jardins, balcons, terrasses.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Marie, Silence, ça pousse ! Pas de panique ! J'ai une solution pour réinventer vos jardins et terrasses, Mango Pratique,‎ octobre 2008 (ISBN 978-2-84270-747-7)
  • Stéphane Marie, Noëlle Breham, Silence, ça pousse !, Mango Pratique,‎ septembre 2007 (ISBN 978-2-84270-697-5)
  • Stéphane Marie, Dany Sautot, Yann Monel, C'est mon jardin, Paris, Chene,‎ mars 2010 (ISBN 978-2-8123-0164-3)
  • Stéphane Marie, Dany Sautot, Joëlle Caroline Mayer, Gilles Le Scanff, Silence ça pousse T1, Comprendre son jardin, Éditions du Chêne,‎ mars 2011 (ISBN 978-2-8123-0330-2)
  • Stéphane Marie, Dany Sautot, Joëlle Caroline Mayer, Gilles Le Scanff, Silence ça pousse T2, Aimer les plantes, Éditions du Chêne,‎ février 2012 (ISBN 978-2-8123-0522-3[à vérifier : ISBN invalide])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de Stéphane Marie
  2. a et b Article sur Silence, ça pousse ! sur revuenews.com du 7 avril 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]