Stéphane Beauverger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stéphane Beauverger

Description de cette image, également commentée ci-après

Stéphane Beauverger (Imaginales, 2010)

Activités Romancier
Naissance 29 juin 1969 (45 ans)
Morlaix, Drapeau de la France France
Langue d'écriture Français
Genres Science-fiction
Distinctions Grand prix de l'Imaginaire
Prix européen Utopiales des pays de la Loire

Œuvres principales

Stéphane Beauverger, né le 29 juin 1969 à Morlaix[1], est un écrivain de science-fiction français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Beauverger est journaliste de formation[2]. Lors de ses études dans une école de journalisme à Bordeaux[3], un de ses professeurs, le scénariste de BD Pierre Christin[4], l'encourage à poursuivre dans la voie de l'écriture. En mars 1996, il devient scénariste professionnel dans l'industrie du jeu vidéo, où il est notamment employé par Ubisoft et Blizzard[5]. Son premier roman publié en avril 2005 par les éditions La Volte s'intitule Chromozone. Il participe également comme scénariste aux bandes dessinées Necrolympia[6](Panini, 2005) et Quartier M, publié en 2007 chez Dupuis[7]. Inspiré par le roman d'aventures maritimes[8], il se consacre pendant deux ans à la rédaction du Déchronologue. L'ouvrage sorti en 2009 remporte de nombreux prix.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le Déchronologue[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Déchronologue.

Sorti en 2009, ce roman a été récompensé du grand prix de l'Imaginaire 2010, du prix européen Utopiales des pays de la Loire 2009, du Nouveau Grand Prix de la science-fiction française 2009, du Prix Bob-Morane 2010, et du Prix Imaginales des Lycéens 2012.

Le Déchronologue, qui se déroule au XVIIe siècle dans la Mer des Caraïbes, mêle récit d'aventures maritimes et science-fiction. Il met en scène le capitaine Henri Villon et son équipage de pirates qui font face à un phénomène de failles temporelles.

Le Cycle du Chromozone[modifier | modifier le code]

  1. Chromozone
  2. Les Noctivores
  3. La Cité nymphale

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stéphane Beauverger », sur evene.fr, evene.fr (consulté le 18 décembre 2009)
  2. (fr) « Biographie de Stéphane Beauverger. », sur le site de La Volte consulté le 11 août 2010
  3. (fr) « Stéphane Beauverger online », sur actusf.com, consulté le 9 janvier 2011
  4. (fr) « Attention virus Chromozone. », consulté le 11 août 2010
  5. (fr) « Entretien avec... Stéphane Beauverger », sur scifi-universe.com, consulté le 9 janvier 2011
  6. (fr) « Necrolympia. », consulté le 11 août 2010
  7. (fr) « Quartier M. », consulté le 11 août 2010
  8. (fr) « Stéphane Beauverger nous parle du Déchronologue. », consulté le 11 août 2010
  9. (fr) « Article traitant d'Adrift »
  10. (fr) « Article traitant de l’expérience d'Alain Damasio lors de la création de l'univers du jeu Remember Me »

Liens externes[modifier | modifier le code]