Stéphane Beauverger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beauverger.

Stéphane Beauverger

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Stéphane Beauverger (Imaginales, 2010)

Naissance 29 juin 1969 (45 ans)
Morlaix, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Stéphane Beauverger, né le 29 juin 1969 à Morlaix[1], est un écrivain de science-fiction français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Beauverger est journaliste de formation[2]. Lors de ses études dans une école de journalisme à Bordeaux[3], un de ses professeurs, le scénariste de BD Pierre Christin[4], l'encourage à poursuivre dans la voie de l'écriture. En mars 1996, il devient scénariste professionnel dans l'industrie du jeu vidéo, où il est notamment employé par Ubisoft et Blizzard[5]. Son premier roman publié en avril 2005 par les éditions La Volte s'intitule Chromozone. Il participe également comme scénariste aux bandes dessinées Necrolympia[6](Panini, 2005) et Quartier M, publié en 2007 chez Dupuis[7]. Inspiré par le roman d'aventures maritimes[8], il se consacre pendant deux ans à la rédaction du Déchronologue. L'ouvrage sorti en 2009 remporte de nombreux prix.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le Déchronologue[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Déchronologue.

Sorti en 2009, ce roman a été récompensé du grand prix de l'Imaginaire 2010, du prix européen Utopiales des pays de la Loire 2009, du Nouveau Grand Prix de la science-fiction française 2009, du Prix Bob-Morane 2010, et du Prix Imaginales des Lycéens 2012.

Le Déchronologue, qui se déroule au XVIIe siècle dans la Mer des Caraïbes, mêle récit d'aventures maritimes et science-fiction. Il met en scène le capitaine Henri Villon et son équipage de pirates qui font face à un phénomène de failles temporelles.

Le Cycle du Chromozone[modifier | modifier le code]

  1. Chromozone
  2. Les Noctivores
  3. La Cité nymphale

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Stéphane Beauverger », sur evene.fr, evene.fr (consulté le 18 décembre 2009)
  2. (fr) « Biographie de Stéphane Beauverger. », sur le site de La Volte consulté le 11 août 2010
  3. (fr) « Stéphane Beauverger online », sur actusf.com, consulté le 9 janvier 2011
  4. (fr) « Attention virus Chromozone. », consulté le 11 août 2010
  5. (fr) « Entretien avec... Stéphane Beauverger », sur scifi-universe.com, consulté le 9 janvier 2011
  6. (fr) « Necrolympia. », consulté le 11 août 2010
  7. (fr) « Quartier M. », consulté le 11 août 2010
  8. (fr) « Stéphane Beauverger nous parle du Déchronologue. », consulté le 11 août 2010
  9. (fr) « Article traitant d'Adrift »
  10. (fr) « Article traitant de l’expérience d'Alain Damasio lors de la création de l'univers du jeu Remember Me »

Liens externes[modifier | modifier le code]