SsangYong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

SsangYong Motor Company
(쌍용자동차 주식회사)

Création 1954
Personnages clés Anand Mahindra
Activité Automobile
Produits Automobile
Société mère Mahindra & Mahindra
Site web mahindra.com

SsangYong (쌍용자동차 en coréen) est une marque d'automobile sud-coréenne créée en 1954 et appartenant depuis 2011 à l'Indien Mahindra. Sa production était de 150 000 véhicules en 2005 et de 119 000 véhicules en 2012.

Historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise SsangYong a été créée en 1954 et a débuté ses activités automobiles en 1988[1].

En 1997, SsangYong Motor est repris par son compatriote Daewoo Motor. En 2000, le chaebol Daewoo, confronté à une dette de 80 milliards de dollars, fait faillite. L'activité automobiles Daewoo Motor est reprise en février 2001 par General Motors. En décembre 2001, les créanciers de SsangYong mettent en place un plan de sauvetage de la société. Une titrisation de dettes de 1 000 milliards de wons (814 millions de dollars) leur permet de devenir propriétaires de 51 % du constructeur. 2001 est le premier exercice bénéficiaire du groupe depuis 10 ans et la capacité de production du constructeur s'élève alors à 200 000 voitures par an. En 2002, SsangYong est numéro 3 sur le marché sud-coréen.

En décembre 2003, quatre sociétés se portent candidates à la reprise de SsangYong, à savoir Renault, General Motors et les constructeurs chinois Shanghai Automotive Industry (SAIC) et Nanxing Group. C'est une autre société, le groupe pétrochimique chinois Bluestar, qui est d'abord retenue pour reprendre le constructeur. Son offre est de 620 millions de dollars mais les négociations échouent en mars 2004.

En octobre 2004, SAIC reprend 48,9 % de SsangYong pour 552 millions de dollars. Avec SsangYong, le constructeur chinois, entreprise d'état détenue par la municipalité de Shanghai, acquiert 8 % du marché sud-coréen, un savoir-faire dans les SUV, les moteurs et les transmissions, et un réseau commercial en Europe occidentale.

Le constructeur chinois SAIC contrôlait 51,33 % du capital de SsangYong et projetait en 2006 son développement dans toute l'Asie.
Plusieurs accords de licence sont également en place avec des constructeurs établis en Égypte, en Afrique du Sud, tout comme en Russie.
Outre Severstal-Avto qui produit déjà les véhicules de la gamme Ssangyong actuelle pour le marché russe, le constructeur TagAZ produit depuis janvier 2008 les tout-terrain SsangYong Musso, Musso Sport et Korando, trois modèles qui ne sont plus fabriqués en Corée. Les pièces sont actuellement expédiées de Corée.

En septembre 2005, SsangYong est présent au salon automobile de Francfort avec ses 4x4 bon marchés. Le SUV Kyron est lancé en France en janvier 2006.

En décembre 2008, SsangYong Motor annonce qu'il ne peut pas payer les salaires de ses salariés.

En février 2009, SsangYong fait faillite et se trouve sous administration judiciaire[1]. SAIC a diminué sa participation au capital, passant de 51 % à 11,2 %[2].

Un porte-parole de la société, qui détient alors 2 % des parts de marché automobile du pays, a déclaré en août 2010 que les dettes du groupe s'élèvent à environ 740 milliards de wons (481 millions d'euros).

SsangYong cherchait des repreneurs, et c'était le plus petit des 5 constructeurs sud-coréens, derrière Renault Samsung Motors[3]. Hyundai, Kia et Daewoo figuraient d'ailleurs ensemble parmi les sept candidats à la reprise de SsangYong Motor[2] mais ont annoncé ne pas se porter acquéreur de la firme.

Trois offres seraient discutées en août 2010, celles des entreprises indiennes Mahindra et Ruia et d'une entreprise sud-coréenne[4].

En février 2011, Ssangyong est repris à 70 % par l'entreprise indienne Mahindra[5].

Export[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Arrivée officielle en Inde

Lieux de production[modifier | modifier le code]

Modèles[modifier | modifier le code]

  • Family :
  • Korando : lancé sous le nom Daewoo en 1996, puis repris par SsangYong depuis septembre 2004. production arrêtée en 2006.

Il réapparait en avril 2011 en réponse au concept C200 présenté en 2008 au Mondial de l'auto. Il est pourvu d'un diesel 2.0L 175 ch mais une version 150ch avec émissions de CO2 réduites sera lancée en avril 2012. Ces nouveaux modèles sont pour le moment réservés au marché européen.

  • SsangYong Tager :
  • Musso : lancé sous le nom Daewoo :4x4 de type « break » ; production arrêtée.
  • Musso Sports : version pick-up du Musso ; production arrêtée.
  • Kyron : présenté comme le petit frère du Rexton, qui possède une cylindrée de 2000 cm³.
  • New Kyron : nouveau modèle du Kyron sorti en 2007 ayant eu quelques retouches esthétiques tant à l'avant qu'à l'arrière. Outre la motorisation diesel 2.0 l Xdi de 136 ch (XDi200) toujours disponible, le modèle se dote à présent d'un diesel 2.7l de 163 ch (XDi270).
  • Actyon : modèle commercialisé depuis fin 2006, ce SUV est au style d'un Kyron mais avec une ligne plus sportive.
  • Actyon Sports : modèle « pick-up » de l'Actyon, commercialisé depuis début 2007.
  • Nomad :
  • Rexton : premier modèle de la série « Rexton », commercialisé vers la fin 2001, de type SUV (commercialisation arrêtée). Motorisation disponible uniquement en 2900 cm³ (120 ch).
  • New Rexton : second modèle de la série Rexton, sorti vers 2003, (commercialisé selon les pays en motorisation Diesel 2900 cm³ (120 ch), 2700 cm³ (165 ch) et 2300 cm³ (79 ch), ou essence 3200 cm³ (220 ch) et 2300 cm³ (140 ch)).
  • Rexton W : Il apparaît en 2012. C'est un gros restylage du Rexton mieux fini en intérieur et extérieur. Il est équipé d'un 4 cylindres 2.0L 154 ch. Suivant les pays l'ancien Rexton est encore disponible[6].
  • Rodius : premier monospace familial de la marque offrant 7 places en Europe, et jusqu'à 11 sur les marchés asiatiques. Existe en version 4 roues motrices permanentes à transfert de couple actif (AWD-TOD) ou en version à propulsion.
  • Stavic :
  • Chairman : berline de luxe de la marque destinée actuellement au marché national sud-coréen (bientôt Chine et Russie). Le modèle est décliné en 3 motorisations d'origine Mercedes: un V8 5.0l accouplé à une boîte sept vitesses, un V6 3.6l ainsi qu'un V6 3.21l.
  • Kallista :

Utilitaires[modifier | modifier le code]

Poids Lourds[modifier | modifier le code]

Transport en commun[modifier | modifier le code]

Compétition[modifier | modifier le code]

Futurs modèles[modifier | modifier le code]

  • Y300 : SUV de taille plus importante que le Rexton, qu'il remplacera. Commercialisation prévue : 2009
  • XIV-2 : CUV (Crossover Utility Vehicle) sera lancé dans différentes versions en 3 ou 5 portes, avec des motorisations conformes aux normes EURO VI (1,6L essence ou 1.6L diesel) [7]
  • LIV-1 [8]

Mondial de l'Auto 2008 à Paris[modifier | modifier le code]

SsangYong C200 eco à la fête de l'automobile de Barcelone 2009
  • C200 Concept 2008 : prévu pour 2009. Modèle motorisé par un nouveau 2 litres Diesel Euro 5 de 175 ch couplé à une transmission manuelle (ou automatique) à six rapports.

Ce modèle est finalement apparu en Europe en avril 2011 sous le nom Korando

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]