Square Georges-Cain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Square Georges-Cain
Image illustrative de l'article Square Georges-Cain
Vue générale du square Georges-Cain
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Quartier 3e arrdt / Le Marais
Superficie 2 128 m²
Caractéristiques
Création 1923
Type square
dépôt lapidaire
Essences figuier
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 29″ N 2° 21′ 46″ E / 48.85806, 2.3627848° 51′ 29″ Nord 2° 21′ 46″ Est / 48.85806, 2.36278  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Square Georges-Cain

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Square Georges-Cain

Le square Georges-Cain est un square de Paris, situé dans le quartier du Marais, dans le 3e arrondissement.

(M) Ce site est desservi par les stations de métro Saint-Paul et Chemin Vert.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1923, le square s'étend sur 2 128 m2. Bordé au nord et à l'est par le Musée Carnavalet (à l'est, l'hôtel Le Pelletier de Saint-Fargeau, et au nord, son ancienne orangerie), et au sud par le lycée Victor-Hugo, il est clôturé à l'ouest par une grille qui donne sur la rue Payenne.

Construit à l'endroit où s'étendaient dès le XIIIe siècle d'importants terrains maraîchers baptisés culture Sainte-Catherine, propriété des chanoines de Sainte-Catherine-du-Val-des-Écoliers, le jardin est ouvert au public depuis 1931. Il est baptisé du nom de celui qui fut conservateur du Musée Carnavalet entre 1897 et 1914, Georges Cain (1856-1919, peintre et écrivain).

Description[modifier | modifier le code]

Au centre du jardin, au milieu d'un parterre de fleurs, s'élève une statue en bronze représentant une jeune femme nue, debout, tenant un foulard dans le dos. Cette œuvre d'Aristide Maillol, dénommée Île de France, a remplacé une précédente sculpture de Philippe Magnier intitulée Flore et son char.

Tout autour du square George-Cain, sur les murs et dans les coins, sont éparpillés en un ordre anarchique et sans indication muséographique des pièces archéologiques issues de l'histoire de Paris. On y trouve notamment des vestiges datant de la Renaissance de l’ancien Hôtel de Ville, ou le fronton du pavillon central (et son horloge) du Palais des Tuileries, encore noirci par l'incendie qui l'a détruit, ou encore des sarcophages mérovingiens. Ce « dépôt lapidaire du musée Carnavalet » s'est nourri de la guerre civile de 1871, et de la dispersion des collections du premier musée des monuments français. La mousse et les pluies acides les ont considérablement détériorés.

Très ombragé, le square est planté de nombreuses essences, dont un figuier de plus de 6 m de haut.

Œuvres contemporaines[modifier | modifier le code]

En plus de la statue d'Aristide Maillol Île de France, au centre, se trouve également Le Rossignol de Heinz, une création sonore d'Erik Samakh. Un appareil informatique MMA (module acoustique, autonome) alimenté par capteur solaire analyse les paramètres climatiques qui influent sur le comportement d'un oiseau, et commande un lecteur de disque compact qui diffuse le chant d'un rossignol philomèle, enregistré au château de Sauvigny en mai 1990. Le crépuscule est le moment le plus propice.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :