Spookslot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spookslot
Entrée du Spookslot
Entrée du Spookslot
Autre(s) nom(s) Le Château Hanté
Localisation
Parc Efteling
Zone Anderrijk
Royaume de l'Étrange
Lieu Kaatsheuvel, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Coordonnées 51° 38′ 56″ Nord 5° 02′ 55″ Est / 51.648769, 5.048599  
Ouverture 10 mai 1978
Données techniques
Concepteur(s) Ton van de Ven et Anton Pieck
Coût 1,6 million €
Type Walkthrough
Site web www.efteling.com

Spookslot (ou Le Château Hanté en français) est une attraction du parc Efteling à Kaatsheuvel aux Pays-Bas.

Présentation[modifier | modifier le code]

Cette maison hantée fantastique dotée d'animatroniques était la première grande attraction à l'extérieur du Bois des contes. Elle fut le plus grand château hanté d'Europe[1] jusqu'à l'ouverture du Phantom Manor à Disneyland Paris en 1992. Il est à noter que Spookslot est un walkthrough alors que Phantom Manor est un train fantôme. « Le Château Hanté » reste donc toujours une performance dans sa catégorie propre. Ton van de Ven en est le concepteur, sous l'œil attentif d'Anton Pieck. Ton van de Ven est un grand créatif du parc. Il a conçu entre autres le Vol de rêve, Fata Morgana, Villa Volta, Piraña, l'Oiseau Roc, la Pagode, le Peuple des Lavanors, De Halve Maen[2].

« Le Château Hanté » se visite en walkthrough, il est situé dans la section Anderrijk du parc. Appelé en français « Royaume Alternatif » ou encore « Royaume de l'Étrange », il occupe la partie méridionale du parc. Cette partie est celle des mondes parallèles et mystérieux.

Projet[modifier | modifier le code]

L'accord de financement et la première maquette datent de 1975[3]. Le projet de Ton van de Ven montre les ruines d'un vieux château celtique qui fut beau et fastueux. Il est maintenant hanté, en ruines et quelque peu romantique. Ce qu'il en reste est l'entrée principale, la tour avec un petit cimetière à ses pieds et une construction de chapelle. À l'intérieur, le jardin du couvent (décor du spectacle principal) a été bâti dans le style gothique. Aussi bien l'extérieur que l'intérieur se réfèrent non seulement à un style historique mais aussi à celui du père fondateur du parc, Anton Pieck.

Annonce[modifier | modifier le code]

Décor du spectacle principal

Le 24 juillet 1976, la première annonce de la construction du plus grand château hanté d'Europe à Efteling eu lieu dans le quotidien local Brabants Dagblad (Le « Quotidien Brabançon » en français). L'article mentionna que des ruines légèrement penchées feront leur apparition sur une colline entre l'étang des canoës-kayak et le Bois des contes. C'était un choix stratégique parce que l'endroit de l'attraction attirerait des visiteurs vers la partie méridionale du parc, oubliée du public. La raison principale de la conception de cette grosse attraction est la diminution du nombre de visiteurs. D'autres avantages sont que cette attraction se déroule indépendamment des conditions météorologiques et qu'elle vise un public plus grand. Efteling a autorisé leur jeune designer Ton van de Ven à concevoir « Le Château Hanté ». Les frais estimés pour la construction s'élevaient à 2,5 millions de florins (un peu plus de 1,1 million d'€). Le budget sera dépassé. L'attraction fut, à l'époque, la plus grosse dépense du parc.

Construction[modifier | modifier le code]

La construction du complexe a duré dix-huit mois. L'attraction a couté 3,5 millions de florins (€ 1,6 million)[1]. Le bâtiment fut construit par la société Merkx et les décors et aménagements par Efteling[3].

Ouverture[modifier | modifier le code]

Le secrétaire d'État des affaires économiques, M. Th. M. Hazekamp présida l'ouverture officielle du « Château Hanté » le 10 mai 1978. Deux jours plus tard à la télévision, une émission spéciale fut diffusée avec dans le rôle principal la chanteuse anglaise Kate Bush[4]. À l'époque, elle vivait le succès mondial de Wuthering Heights, son premier titre. Ce fut sa toute première prestation télévisée scénarisée. Elle consiste en une succession de six clips vidéo, ce qui est tout à fait novateur avant l'avènement de la chaîne MTV et le succès du clip de Triller de Michael Jackson. Deux de ses succès en font partie: The Man With The Child In His Eyes et Wuthering Heights. Les séquences eurent lieu entre autres dans le Spookslot, autour de celui-ci et dans le parc[5].

Attraction[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

À l'intérieur du « Château Hanté »

L'attraction est un walkthrough, une attraction à travers laquelle le visiteur se promène. Après être entré dans le « Château Hanté » par l'entrée principale, le public fait toutes sortes de découvertes angoissantes dans une galerie de 75 mètres de long plongée dans la pénombre (dont une porte animée si l'on essaie de l'ouvrir ; ajoutée en 1979). Au bout de la galerie, le public découvre un vestibule où un grand lustre suspendu est maintenu par le bras d'un monstre poilu et à travers le plafond apparaissent trois grandes créatures (aparentées aux chauves-souris) de temps à autre. Ceci mène à un grand fantôme oriental tenant une boule de cristal. Celui-ci conte la légende du « Château Hanté ». Il le fit tout d'abord de 1979 à 1986 et le fait de nouveau depuis 2001. La boule de cristal utilise la technique dite des fantômes gris[6] (Pepper Ghost) pour faire apparaître la tête d'une belle femme se transformant en crâne. Ceci fait patienter le public avant d'accéder au préau d'un vieux cloître en ruine, où le spectacle principal a lieu. Les visiteurs se placent dans trois rangées et observe le show à travers une longue baie vitrée.

Le spectacle principal démarre avec des bruits: le vent se lève et l'horloge sonne. Le cadavre du jardinier pend à la corde qui fait sonner les cloches du clocher. D'après la légende, celui-ci a surpris les sorcières Visculamia se déguisant en jeunes pucelles pour venir voler leur voisin, le Vicomte Van Capelle van Kaatsheuvel, propriétaire du château. Elles désiraient voler ses contes et légendes du monde entier ainsi que ses formules magiques. Après que l'horloge sonne les douze coups de minuit, apparaissent dans l'encadrement d'une fenêtre du grenier, au premier étage du couvent, trois vieux hommes déformés se lamentant. D'après la légende, ils sont les trois juges du duché qui condamnèrent les sorcières Visculamia à travailler dans la caserne du château. La réaction des sorcières est de jeter un sort et tout ce que le visiteur voit est la réalisation de ce sort. Quand les juges disparaissent, cinq moines sans visage tenant des bougies entament un chant grégorien en se promenant dans le couloir sous la fenêtre des juges. À la fin du couloir, ils disparaissent dans le couvent. Les trois vieux hommes réapparaîtront plus tard de temps en temps.

Lorsque les moines sont dans le couvent, un violon vert qui flotte dans les airs joue la Danse Macabre de Camille Saint-Saëns sous terre, dans les catacombes. Au cours de la Danse Macabre errent l'esprit du Vicomte et de sa fille Esméralda dans les catacombes en tournant en rond. La technique des « fantômes gris » est aussi employée ici. Les fleurs commencent à se bercer, les clôtures et les pierres tombales à danser. Un squelette sort d'un sarcophage dans l'aile droite du spectacle: le corps du Vicomte. La fille du Vicomte se redresse dans son cercueil sur la gauche. Sur sa pierre est gravé « PVELLA INNOCENTA MCCC-MCCVI » (Fille innocente 1300-1206). Près du sarcophage du Vicomte, se trouve un bûcher où apparaissent par deux fois les sorcières Visculamia. À la fin du spectacle, éclatent de gros éclairs qui finissent par se calmer. Le violon joue encore la dernière partie de Danse Macabre et le spectacle se termine[7].

Le spectacle dure environ six minute et demie.

Musique[modifier | modifier le code]

La bande sonore du spectacle principal est une version raccourcie de la Danse Macabre composée par Camille Saint-Saëns. Les mouvements des animatroniques sont synchronisés avec la musique ; le violon qui ouvre et ferme la partie principale de l'animation en est la démonstration. Le spectacle lui-même a été adaptée quatre fois. En 1978, année d'ouverture de Spookslot, l'animation durait environ douze minutes. Trois mois plus tard, elle a été raccourcie à huit minutes. En 1987, le show fut renouvelé et la dernière modification pour aboutir à la version actuelle date de 1989[8].

Ruud Bos a composé le prélude de la musique principale. Il est également le compositeur des musiques des attractions Fata Morgana, Vogelrok, Villa Volta et Carnaval Festival.

Données techniques[modifier | modifier le code]

  • Capacité: 1500 visiteurs/heure
  • Superficie: 1220 m2
  • Hauteur de la tour: 20 m.
  • Coût: 3,5 millions de florins (€ 1,6 million)
  • Ouverture: 10 mai 1978

Trivia[modifier | modifier le code]

Fantôme de la galerie
  • À l'extérieur du « Château Hanté », divers visages sont disséminés. Le plus grand visage est formé par l'entrée elle-même: deux fenêtres au-dessus de l'entrée principale forment les yeux et la porte d'entrée fait fonction de bouche qui « avale » les visiteurs. Lorsqu'il pleut, l'eau s'écoule par une des fenêtres formant une larme.
  • Sur une des pierres tombales extérieures au pied de la tour, est représenté le logo des chemins de fer néerlandais ainsi que l'ancien logo de la Rabobank, banque néerlandaise.
  • Dans les catacombes, le visiteur peut remarquer une référence à Den Hegarty. Cela ressemble à du vieux-néerlandais, mais cela renvoie en fait à un chanteur de rock irlandais que l'on écoutait au cours de la construction[9].
  • Ceux qui restent après la fin du spectacle peuvent voir les moines faire marche arrière jusqu'à leur position initiale.
  • Esméralda, la fille du Vicomte vécu selon sa pierre tombale de MCCC (1300) à MCCVI (1206). Mathématiquement, elle aurait dû avoir -94 ans. Il est probable que ce soit simplement une erreur de l'illustrateur.
  • Depuis le Winter Efteling hivernal de 2007-2008, une pierre tombale au nom de Kate Bush se trouve dans les catacombes. Celle-ci fut utilisée pour l'émission spéciale de 1978 et fut stockée dans les coulisses du « Château Hanté ». En 2003, pour les 25 ans de l'attraction, la pierre fut installée quelques semaines dans le petit cimetière au pied de la tour[10].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :