Splittertarn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Modèle 31

Le Splittermuster, dit Splittertarn est camouflage militaire quatre couleurs mis au point par l'Allemagne dans les années 1920, étant la base de nombreux camouflage en Europe depuis 1945.


Historique[modifier | modifier le code]

Un fallschirmjäger en opération en Normandie avec un panzerfaust, camoufflé avec le motif 41.

Proposé en 1931 et introduits en 1932, le motif reprend des avancées en matières de camouflages apparues à la fin de la Première Guerre mondiale.

Il a d'abord été employé par la Reichswehr en 1931. Utilisé dans un premier temps pour du matériel léger (tentes, poncho, ...), il s'est rapidement répandu dans la plupart des unités de la Wehrmacht.

Pendant la guerre, par mesures d'économies, des la nature des couleurs imprimées à changé, parfois sensiblement. Il s'en est suivi des écarts parfois importants de colorimétrie sur le terrain par rapport au motif d'origine.

Construction du motif[modifier | modifier le code]

Le modèle est composé de plusieurs éléments. Sur un fond beige ou feldgrau (kaki), sont superposés zig-zag de couleurs bois foncé sur lesquels sont imprimés des polygones verts. Il s'y rajoute aléatoirement des séries de griffures noires. La nature très géométrique de ses tâches lui vaut son nom : Splittertarn (motif en éclat)

Reprise à l'étranger[modifier | modifier le code]

Bulgarie[modifier | modifier le code]

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les parachutistes bulgares ont été équipés de la Luftwaffe-Splittermuster 41. Son look typique carré avec des lignes en pointillés linéaires a été le camouflage national de la Bulgarie et n'a cessé d'évoluer.

Pour les parachutistes en 1953, un modèle à trois couleurs a été introduit, issu directement du modèle 41 allemand. Néanmoins, les deux camouflages restent bien différents. Les griffures sont des orientations aléatoirement tandis que les couleurs de bases ont été changées. Le Splittertarnmuster bulgare a été retravaillé (forme et couleurs) à de multiples reprises dans les années 1960 et 1970.

Le camouflage bulgare modèle 53 a été délivré à plus tard pour les unités spéciales, qui l'ont revêtu jusqu'en 1991. Le camouflage d'usage dans les forces armées bulgares reste aujourd'hui encore, l'héritier du travail allemand.

Suède[modifier | modifier le code]

Un soldat suédois en Bosnie en 1996.

Depuis 1990, les forces armées suédoises ont réalisé un camouflage quadrichrome, le M90 Splittertarnmuster. Le M90 reprend les couleurs vives du modèle 31, mais les tâches sont des triangles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :