Spiringen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Spiringen
Blason de Spiringen
Héraldique
Vue du village de Spiringen
Vue du village de Spiringen
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Uri
NPA 6464 Spiringen
8751 Urnerboden
N° OFS 1218
Démographie
Gentilé les Spiringer et les Spiringerinnen
Population 879 hab. (31 décembre 2010)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 52′ 24″ N 8° 43′ 44″ E / 46.87333, 8.728893 ()46° 52′ 24″ Nord 8° 43′ 44″ Est / 46.87333, 8.728893 ()  
Altitude 1 840 m (min. : 731 m) (max. : 3 235 m)
Superficie 6 473 ha = 64,73 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Uri

Voir sur la carte administrative du Canton d'Uri
City locator 14.svg
Spiringen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Spiringen

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Spiringen
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Spiringen est une commune suisse du canton d'Uri. Ses habitants portent le nom de Spiringer et de Spiringerinnen. Lors du dernier recensement en 2000, la langue principale était l'allemand pour 99,79 % des habitants et l'italien pour 0,21 %. 95 % était catholique.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région a été occupée par les Alamans à l'époque du haut Moyen Age, où les abbayes avaient une partie des terres qui avaient été défrichées, sachant que les alleux paysans possédaient aussi des parcelles. Les défrichements étaient quasiment terminés vers 1300.

La chapelle Saint-Michel fut construite en 1290 et deviendra paroisse en 1591. L'église de la commune a été édifiée en 1950 et 1951.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Spiringen mesure 64,73 km2[2]. La majeure partie de la commune (43,5 %) est composée de montagne et d'eaux. Viennent ensuite les terres agricoles (37,5 %), les forêts et les bois (17,6 %). Seul 1,4 % de l'espace de la commune est urbanisé.

La grande ville la plus proche est Zoug, située à 39 km de distance.

Le climat est celui de la toundra[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Spiringen compte 934 habitants en 2008[1]. Sa densité de population atteint 14 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Spiringen entre 1850 et 2008[4] :

Économie[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, la céréaliculture et l'économie alpestre caractérisaient la vie économique de la commune, et les limites communales d'exploitation constituaient déjà un enjeu important en 1196. Les membres de l'élite paysanne étaient engagés dans la vie politique cantonale à partir du XIIIe siècle et occupèrent des charges de bailli en s'engageant même au service étranger. Le réseau routier à la fin du XIXe siècle et le transport par câble ainsi que les routes d'alpages, dont le réseau a été achevé en 1988 ont encouragé le tourisme et ont facilité les échanges vers la vallée de la Reuss et ses emplois industriels.

L'économie est restée à prédominance agricole : en 2005, ce secteur comptait encore pour 63% des emplois[5].

Le musée Dörflihaus[modifier | modifier le code]

Il contient des documents ainsi que des costumes et de l'artisanat datant de 1290 jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Une des richesses du musée est la Stiftungskurkunde de 1290 et le livre de l'année 1290. Des personnalités de la commune ont participé à la création de la Confédération de 1291 comme Walter de Spiringen et Stauffacher[6].

Partenariat[modifier | modifier le code]

Spiringen a noué un partenariat en 1968 avec la ville de Emmen, située dans le canton de Lucerne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. http://www.annuaire-mairie.fr/mairie-spiringen.html
  4. [zip] « Evolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)
  5. http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F707.php
  6. http://www.museen-uri.ch/Doerflihaus-Museum-Spiringen.31.0.html

Sur les autres projets Wikimedia :