Spiccato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fichier audio
Elfentanz (info)
Un moto perpetuo pour violoncelle et piano de David Popper, composé de spiccato continu
Hans Goldstein (violoncelle) et Mellicia Straaf (piano).

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Le spiccato (à ne pas confondre avec sautillé) est une technique des instruments à cordes frottées, dans laquelle l'archet rebondit légèrement sur la corde. Le terme vient de l'italien spiccare.

Technique[modifier | modifier le code]

L'archet est tenu un peu au-dessus de la corde, sur laquelle il rebondit, produisant une série de notes courtes, accentuées et détachées, grâce à l'élasticité de la corde et à la souplesse naturelle de l'archet. Les coups d'archet doivent être très courts.

La vitesse du spiccato dépend de la position de l'archet. Au point d'équilibre — à un tiers du talon —, le spiccato est lent, alors que vers le milieu la vitesse augmente. La vitesse peut également être contrôlée en variant la hauteur de l'archet au-dessus de la corde : plus il est haut et plus il lui faut de temps pour revenir sur la corde, produisant un spiccato plus lent.

Le spiccato peut également être modifié en inclinant l'archet : avec la mèche à plat, l'archet rebondit plus et raccourcit la note ; avec la mèche inclinée, le spiccato est plus moelleux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Selon David Dodge Boyden (en) et Peter Wals dans le New Grove Dictionary, les termes spiccato et staccato étaient considérés comme équivalents avant la moitié du XVIIIe siècle. Ils citent en exemple le Dictionnaire de musique de Sébastien de Brossard de 1703 et L'École d'Orphée, Méthode de violon dans le goût Français et Italien de Michel Corrette de 1738, où spiccato est défini comme « simplement détaché ou séparé, par opposition à legato ».

Le a définition de spiccato comme coup d'archet rebondissant émerge plus tard dans le XVIIIe siècle. D'un usage répandu au XIXe siècle, il s'accroît encore au XXe siècle.

La possibilité d'exécuter le spiccato a été facilitée par le développement de l'archet Tourte — archet moderne à profil concave développé par François Xavier Tourte, avec Giovanni Battista Viotti.

Voir aussi[modifier | modifier le code]