Sphinx du peuplier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sphinx du peuplier, Laothoe populi, est un lépidoptère appartenant à la famille des Sphingidae, à la sous-famille des Smerinthinae et à la tribu des Smerinthini. C'est l’espèce type pour la sous-famille des Smerinthinae, c'est également l’espèce type pour le genre Laothoe.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

L'espèce Laothoe populi a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758[1], sous le nom initial de Sphinx populi.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Sphinx populi Linnaeus, 1758 Protonyme
  • Sphinx tremulae Borkhausen, 1793[2]
  • Smerinthus populi var. rufescens de Selys-Longchamps, 1857 [3]
  • Merinthus palustris Holle, 1865[4]
  • Merinthus populi var. salicis Holle, 1865 [5]
  • Smerinthus populi ab. rufescens Fuchs, 1889 [6]
  • Amorpha populi ab. roseotincta Reuter, 1893 [7]
  • Smerinthus populi ab. borkhauseni Bartel, 1900 [8]
  • Smerinthus populi ab. fuchsi Bartel, 1900 [9]
  • Smerinthus populi ab. pallida Newnham, 1900 [10]
  • Smerinthus populi ab.violacea Newnham, 1900
  • Amorpha populi pallida (Tutt, 1902)[11]
  • Amorpha populi suffusa (Tutt, 1902)
  • Smerinthus populi decorata (Schultz, 1903)[12]
  • Smerinthus populi cinerea-diluta (Gillmer, 1904)[13]
  • Smerinthus populi ferruginea-fasciata (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi ferruginea (Gillmer, 1904)[14]
  • Smerinthus populi grisea-diluta (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi grisea (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi pallida-fasciata (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi rufa-diluta (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi rufa (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi subflava (Gillmer, 1904)
  • Smerinthus populi rectilineata (Klemensiewicz, 1912)
  • Amorpha populi angustata (Closs, 1916)
  • Amorpha populi flavomaculata (Mezger, 1928)
  • Amorpha populi depupillatus (Silbernagel, 1943)
  • Amorpha populi philiponi (Huard, 1928)
  • Amorpha populi lappona (Rangnow, 1935)
  • Laothoe populi albida (Cockayne, 1953)
  • Laothoe populi basilutescens (Cockayne, 1953)
  • Laothoe populi moesta (Cockayne, 1953)
  • Laothoe populi bicolor (Lempke, 1959)
  • minor (Vilarrubia, 1973)

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces
  • Laothoe populi populi (Linnaeus, 1758)
  • Laothoe populi lappona (Rangnow, 1935) [15]

Répartition[modifier | modifier le code]

Régions paléarctiques et Sibérie, en France partout.

Description[modifier | modifier le code]

  • Envergure du mâle : 32 à 38 mm.

Biologie[modifier | modifier le code]

  • Période de vol : de mai à septembre en deux générations.
  • Habitat : près des peupliers.

Plantes-hôtes[modifier | modifier le code]

Populus, Salix et Betula.

Cycle biologique[modifier | modifier le code]

Une à deux générations par an. Les œufs sont pondus sous les feuilles en petits groupes ou isolément (juin, août). L'éclosion a lieu entre une dizaine et une vingtaine de jours après la ponte. On peut trouver les chenilles de juin à octobre. Leur développement terminé, elles pratiquent la nymphose à faible profondeur dans le sol. Les imagos volent en mai-juin ainsi qu'en juillet-septembre en régions méridionales. Ils ne se nourrissent pas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 489
  2. Borkhausen, 1793; Rhein. Mag. Naturk. 1: 649
  3. de Selys-Longchamps, 1857; Ann. Soc. Ent. Belge 1 : 42
  4. Holle, 1865; Schmett. Deutchl.: 9
  5. Holle, 1865; Schmett. Deutchl.: 95
  6. Fuchs, 1889; Jahrb. Nass. Ver. Naturk. 42: 204-205
  7. Reuter, 1893; Acta Soc. F. F. Fenn. 9 (6): 20
  8. Bartel, 1900; Palae. Großschm. 2: 194
  9. Bartel, 1900; Palae. Großschm. 2: 193-194
  10. Newnham, 1900; Campbell-Hyslop, Church Stretton:
  11. Tutt, 1902; Nat. Hist. Brit. Lepid. 3: 469
  12. Schultz, 1903; Berl. Ent. Z. 47 : 288
  13. Gillmer, 1904; Arch. Ver. Naturgesch. Mecklenburg 58: 69
  14. Gillmer, 1904; Arch. Ver. Naturgesch. Mecklenburg 58: 70
  15. Rangnow, 1935; Ent. Rdsch. 52: 189
  • P.C. Rougeot, P. Viette, Guide des papillons nocturnes d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Lausanne 1978.
  • D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ 2001, 311 p. (ISBN 978-2-603-00639-9), p. 53 (DL février 2005)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]