Spermathèque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La spermathèque, ou réceptacle séminal, est un organe féminin de stockage des spermatozoïdes de certains insectes, mollusques et autres invertébrés, comme les araignées. Cet organe permet à la femelle de contrôler l'utilisation des spermatozoïdes qui y sont contenus ; elle est ainsi capable de fertiliser ses ovocytes longtemps après l'accouplement, parfois plusieurs années. Cela implique une fonction nourricière de la spermathèque, afin de permettre la survie des spermatozoïdes, qui peuvent provenir de plusieurs mâles différents.

L'aspect et la localisation de la spermathèque varie avec l'espèce considérée. Elle est localisée non loin du vagin. Elle communique avec l'oviducte grâce à un canal. La spermathèque sécrète une hormone qui « attire » les spermatozoïdes[1], ce qui leur permet de s'y accumuler.

Poche copulatrice d'Audouin[modifier | modifier le code]

Chez les abeilles, l'apiculteur est capable de déterminer si une reine s'est accouplée ou non par l'examen de sa spermathèque, appelée dans ce cas poche copulatrice d'Audouin, du nom du naturaliste français Victor Audouin. Pour cette espèce, la reine peut contrôler la fécondation des ovocytes pondus par des sphincters contrôlant l'éjection du sperme : fécondés, il donneront des femelles, non fécondés, des mâles[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]la reproduction de l'abeille
  2. Aperçu de la reproduction des abeilles

Lien externe[modifier | modifier le code]