Spectroscopie proche infrarouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La spectroscopie proche infrarouge (dite aussi NIRS, pour Near infrared spectroscopy) est une méthode spectroscopique utilisée dans la gamme infrarouge du spectre électromagnétique.

Elle est maintenant communément utilisée dans le contrôle des processus dans l'industrie alimentaire, et des industries chimiques, pharmaceutiques et pétrochimiques.

Méthodes[modifier | modifier le code]

On utilise en général une diode laser comme source infrarouge, même si des émetteurs à plus large spectre comme des ampoules à incandescence classiques ou les ampoules halogènes à quartz sont aussi utilisables.

Utilisations[modifier | modifier le code]

On emploie cette technique dans la pharmacie, l'agroalimentaire, la chimie des combustions.

Dans le domaine de la neuroimagerie, on désigne cette technique sous le terme d'imagerie spectroscopique proche infrarouge.

Des techniques récentes combinent la dimension spatiale et temporelle des photons pour séparer la diffusion de la lumière de l'absorption. Ces techniques sont respectivement connues sous les noms de "spectroscopie résolue spatialement"[1] et "spectroscopie résolue temporellement"[1].

NIRS est une méthode quasi-idéale pour la détermination de la teneur en eau dans différents produits.

La procédure est utilisée pour l'analyse de la qualité des produits agricoles et des aliments pour la détermination de l'humidité, protéines, fibres brutes, les matières plastiques et des groupes carboxyle de la teneur en matières grasses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]