Special Interrogation Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois hommes juifs volontaires palestiniens membres du commando du SIG. 20 décembre 1941.

Le Special Interrogation Group ou SIG, (en français : Groupe d'interrogation spécial), est une unité de commandos créée par les britanniques durant la Seconde Guerre mondiale et composé essentiellement de juifs germanophones volontaires originaires de la Palestine sous mandat britannique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Leur mission hautement dangereuse : se faire passer pour des Allemands derrière les lignes ennemies et y effectuer des actes de sabotage. Autrement dit, intégrer le SIG était une option à risques : si un membre était capturé, considéré comme un traître, il était automatiquement exécuté.

Venant en aide au SAS, la première opération du SIG fut l'attaque des terrains d'aviation de la Luftwaffe derrière les lignes ennemies à l'ouest de Tobrouk en Libye.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Special Interrogation Group » (voir la liste des auteurs)