Meurtre au champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sparkling Cyanide)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Meurtre au champagne (homonymie).
Meurtre au champagne
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Sparkling Cyanide
Éditeur original Collins
Langue originale Anglais
Pays d'origine Royaume-Uni
Date de parution originale 1945
Version française
Traducteur Michel Le Houbie
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 342
Date de parution 1947
Nombre de pages 243 p.

Meurtre au champagne est un roman policier d'Agatha Christie, édité d'abord aux États-Unis par Dodd, Mead et Company en 1945 sous le titre de Remembered Death, et au Royaume-Uni par le Collins Crime Club en décembre de la même année sous le titre d'origine (Sparkling Cyanide) de Christie. L'édition britannique était vendue à huit shillings et six pence le volume. Le livre comporte le personnage récurrent du colonel Race.

Le roman était une extension d'une nouvelle mettant en scène Hercule Poirot intitulée Yellow Iris, qui avait été précédemment éditée dans le numéro 559 du Strand Magazine en juillet 1937 et sous forme de livre dans The Regatta Mystery and Other Stories aux États-Unis en 1939. Il a été édité au Royaume-Uni en 1991 dans le recueil Problem at Pollensa Bay. Le roman définitif ne met plus en scène le personnage de Poirot.

Résumé[modifier | modifier le code]

Lors du jour de l'anniversaire de Rosemary, un drame se produit dans un restaurant chic. Rosemary meurt en buvant du champagne. L'enquête conclut à un suicide, car on trouve du cyanure dans son verre, mais George, son mari, n'y croit pas : il est persuadé qu'il s'agit d'un meurtre. Une reconstitution de la fête aiderait peut-être à retrouver l'assassin, car tous ceux qui étaient présents auraient eu un intérêt à commettre ce crime ; un ami de la famille, le colonel Race, mène l'enquête.

Adaptations[modifier | modifier le code]