Spécialités médicales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Spécialités médicales en Belgique[modifier | modifier le code]

Voici la liste des spécialités médicales qui peuvent être suivies à l'UCL (université catholique de Louvain), à l'ULB (université libre de Bruxelles) ou à l'ULg (université de Liège).

Spécialités médicales au Québec[modifier | modifier le code]

Au Québec, ils sont plus de 9 000 médecins spécialistes.

Quatre universités québécoises offrent la formation en médecine soit l'Université Laval [1], à Québec, l'Université de Sherbrooke[2], en Estrie, l'Université de Montréal[3] et l'Université McGill [4], toutes deux à Montréal. Chacune des facultés de médecine est associée à un Centre hospitalier universitaire (CHU) où les futurs médecins effectuent leur résidence.

Il y a 54 spécialités médicales officielles au Québec et reconnues par le Collège des médecins du Québec (www.cmq.org) :

Notez que la Fédération des médecins spécialistes du Québec (www.fmsq.org) regroupe 35 associations de spécialités médicales puisque deux d'entre elles (l’hématologie et l’oncologie médicale) ont fusionné leurs associations respectives pour n’en former qu’une seule.

Spécialités en médecine en France[modifier | modifier le code]

Sont regroupées dans ce chapitre les spécialités médicales qui nécessitent l'obtention d'un DES (Diplôme d'études spécialisées), ou qui sont reconnues par l'Ordre des médecins, ou qui sont purement hospitalières (infectiologie par exemple).

Spécialités faisant l'objet d'un DES :

Spécialisations autres :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Voir aussi la rubrique -ologie.

Classification thématique des spécialités[modifier | modifier le code]

Par pratique[modifier | modifier le code]

Par type de patient[modifier | modifier le code]

Par organes[modifier | modifier le code]

Par affections[modifier | modifier le code]

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • Dominique Lecourt (dir.), 2004: Dictionnaire de la pensée médicale, Paris, réed. PUF/Quadrige, 2004.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]