Soyouz TMA-20

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Soyouz TMA-20 (Союз ТМА-20)
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Soyouz
Équipage 3
Date de lancement , 19h09 UTC
Site de lancement Cosmodrome de Baikonour, LC-1
Date d'atterrissage le 24 mai 2011
Site d'atterrissage Djezkazgan au Kazakhstan
Durée 159 j 7h 17min
Indicatif Indicatif
Altitude orbitale Altitude orbitale
Inclinaison orbitale Inclinaison orbitale
Photo de l'équipage
De gauche à droite : Coleman, Kondratyev et Nespoli.
De gauche à droite : Coleman, Kondratyev et Nespoli.
Navigation
Précédent Soyouz TMA-01M Soyuz-TMA-01M-Mission-Patch.png Soyouz TMA-21 Soyuz-TMA-21-Mission-Patch.png Suivant

Soyouz TMA-20 est une mission spatiale dont le lancement a eu lieu le depuis le cosmodrome de Baikonour. Elle a transporté trois membres d'équipage de l'Expédition 26 vers la station spatiale internationale. Il s'agit du 108e vol d'un vaisseau Soyouz depuis le premier en 1967.

Équipage[modifier | modifier le code]

L'équipage de la mission a été confirmé par le 21 novembre 2008. Il est marqué par la présence d'astronautes de 3 grandes agences spatiales partenaires du programme de la Station Spatiale Internationale (ISS) : le Roscosmos, la NASA et l'ESA.

Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de vols spatiaux effectués par l'astronaute, Soyouz TMA-20 inclus.

Décollage du Soyouz TMA-20 depuis le cosmodrome de Baïkonour

La mission[modifier | modifier le code]

Dommages lors du transport[modifier | modifier le code]

Le 5 octobre 2010, l'agence de presse russe Interfax rapporte que le vaisseau Soyouz a subi des dommages lors de son transport par voie ferrée de la Russie vers le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. C'est le module de descente qui a été endommagé et a dû être remplacé par celui du Soyouz TMA-21. La mission n'a cependant été ni annulée ni ajournée.

Décollage[modifier | modifier le code]

Après assemblage du vaisseau à sa fusée de lancement le 12 décembre 2010, et acheminement vers la rampe de lancement dans la matinée du 13, le Soyouz TMA-20 décolla de Baïkonour à 19h09 UTC (22h09 heure de Moscou) le 15 décembre 2010. Dix minutes après, il atteignait son orbite.

Amarrage[modifier | modifier le code]

Le Soyouz TMA-20 s'est amarré à Rassvet, le module russe de l'ISS, le 17 décembre 2010 à 20h12 UTC. Après s'être assuré qu'aucune fuite n'était présente entre le TMA-20 et l'ISS, le sas fut ouvert à 23h02 UTC, et une cérémonie d'accueil eu lieu pour marquer l'arrivée de l'équipage.

Retour sur Terre[modifier | modifier le code]

Après 157 jours amarré à l'ISS, le Soyouz TMA-20 s'y décrocha le 23 mai 2011 à 21h35 UTC avec aux commandes le cosmonaute russe Dmitri Kondratiev.

Environ quinze minutes après, alors que le Soyouz se trouvait derrière la station spatiale internationale, le spationaute Paolo Nespoli prit d'uniques photographies de celle-ci et plusieurs minutes de vidéo en haute définition, alors même que la navette spatiale américaine Endeavour y était amarrée lors de sa dernière mission (STS-134). À 21h55 UTC, la station spatiale effectua même une lente rotation de 129 degrés afin de se montrer au Soyouz sous le meilleur angle possible en termes de conditions d'éclairage pour les prises de vue. À 22h15 UTC, la capsule Soyouz enclencha ses propulseurs pour s'éloigner de l'ISS. Alors qu'elle survolait le sud de l'océan Atlantique, la manœuvre de désorbitation commença à 01h36 UTC, le 24 mai 2011. La capsule habitable de descente se détacha du propulseur à 02h01 UTC, et le module amorça sa descente dans l’atmosphère. À 02h27 UTC, le Soyouz TMA-20 atterrit dans une région désertique du Kazakhstan, proche de la ville de Djezkazgan.

Atterrissage du Soyouz TMA-20 dans une zone désertique proche de Djezkazgan, au Kazakhstan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]