Southbridge (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Southbridge.
une organisation typique northbridge + southbridge

Dans un modèle qui est en train de disparaitre en 2009, le southbridge est l’une des deux puces du chipset d’une carte mère. L’autre puce est le northbridge. Un southbridge particulier peut fonctionner avec différents northbridges, mais ces deux puces doivent être conçues pour travailler ensemble ; il n’y a aucune norme pour l’interopérabilité entre différents concepteurs de chipsets.

La puce southbridge définit et commande le fonctionnement de tous les bus et dispositifs qui ne sont pas pris en charge par le northbridge. Ceci inclut presque toujours le bus PCI, l’interface PS/2 pour le clavier et la souris, le port série, le port parallèle et le contrôleur de disquette. Certaines de ces fonctions sont souvent prises en charge par un contrôleur secondaire d’I/O et, dans ce cas, le southbridge fournit une interface à ce contrôleur.

Le southbridge supportait généralement l’interface Parallel ATA, norme très répandue entre la fin des années 1980 et la deuxième moitié des années 2000, remplacé par le Serial ATA[1].

Le southbridge supervise l'interface Ethernet, USB et IEEE 1394 (firewire).

Quelques southbridges implémentent des dispositifs additionnels tels qu’un contrôleur RAID ou un codec audio (carte son) intégré.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]